ART & SHOP

19 janvier 2017 - Exposition

Impossible de passer à côté : l’évènement artistique de la semaine est au Bon Marché ! Avec son installation spectaculaire, Chiharu Shiota a de quoi faire de l’ombre aux expositions les plus courues de la capitale… Les artistes qui investissent les grands magasins ce n’est pas nouveau, et cela ne devrait pas se terminer de si tôt. Retour sur une liaison heureuse entre art et shopping, ou quand les grandes surfaces deviennent musées… 

chiharu-shiota-bon-marche-paris

The making of artist Chiharu Shiota’s installation at Le Bon Marché in Paris.

Le making of de l’installation de Chiharu Shiota au Bon Marché à Paris. 

Au Bon Marché, l’artiste japonaise Chiharu Shiota ne s’arrête pas à une collaboration au cours de laquelle elle aurait disposé ses oeuvres passées. Jusqu’au 18 février, c’est une vraie exposition qu’elle propose, un travail de six mois et pas moins de 3 500 pelotes de laine. Monumentale et légère, « Where Are We Going » impressionne autant qu’elle interroge. L’installation au titre métaphysique s’empare des vitrines du Bon Marché de fil en fil pour y représenter 150 bateaux qui emmènent en voyage le client venu faire son shopping. Des fils qui font échos aux marques de mode qui les entourent, mais surtout à « la multiplicité des interactions que nous vivons chaque jour, leur connections avec le passé et le futur » explique l’artiste. Et quoi de plus propice qu’un grand magasin pour interagir, rencontrer, échanger, découvrir ?

bon marché chiharu shiota

Emile Zola avait prédit le lieu de rencontre, mais avait-il vu l’espace culturel ? Depuis une quinzaine d’années, les Galeries Lafayette – qui n’auront jamais aussi bien porté leur nom – invitent des artistes de tout horizon, des plus médiatiques aux plus niches comme Philippe Katherine ou dernièrement Haegue Yang, pour animer leurs rayons. Et la collaboration est bien souvent juteuse. L’année dernière, Ai Weiwei avait fait couler beaucoup d’encre pour son exposition au Bon Marché, ou pour le fait d’être lui, qui sait ? Quoi qu’il en soit, le résultat était là : des milliers de visiteurs se sont pressés dans le 7e arrondissement, non sans immortaliser leur sortie culturelle d’un Instagram aux hashtags finement choisis. Comme le dernier restaurant ouvert ou le dernier film sorti au cinéma, l’expo d’artiste dans un grand magasin est désormais ancrée dans le quotidien des parisiens les plus avertis.

ai weiwei bon marche paris

le-bon-march-jan-2016-paris-dailyshopwindow 2

Le Bon Marché x Ai Wei Wei, janvier 2015

Comme une célébrité, un grand nom de l’art sert de vecteur de communication et permet de lancer une opération marketing de grande envergure, même si parfois l’intervention de l’artiste reste limitée. Les deux parties ne peuvent être que gagnantes à ce jeu : le magasin s’offrant un rôle de mécène et une caution culturelle quand l’artiste se fait connaître de nouveaux spectateurs… Mais heureusement, tout n’est pas que marketing dans ce bas monde. Ou presque. Les vitrines animées de Noël du boulevard Haussmann émerveillent petits et grands depuis longtemps grâce à des spectacles gratuits et enchanteurs, attendus comme les cadeaux au pied du sapin à cette époque. Et pour les plus arty ou férus d’happening originaux, c’est chez Barneys qu’il faut se rendre.

Okamoto-Resized-1024x660

Barneys en collaboration avec le studio Okamoto, décembre 2015

L’an dernier, le grand magasin new-yorkais des designers de pointe avait créé l’évènement avec sa performance live. En vitrine, des sculpteurs façonnaient en direct des animaux à partir de cubes de glace. Les passants de tous les âges s’arrêtaient pour assister à cette faune polaire qui se dressait devant eux en direct, alors même que la ville connaissait un hiver des plus rudes.

Quelques années avant, c’était Daphne Guiness en personne qui s’était exposée en vitrine toute une journée vêtue d’une robe Alexander McQueen, à l’occasion de l’exposition au MET Museum dédiée à celui-ci. 

Hermès x Laps, Paris, décembre 2015

Hermès x Laps, Paris, décembre 2015

De retour à Paris, précisément dans la rue de Sèvres, c’est actuellement dans les vitrines de la boutique Hermès que l’on peut observer une autre installation artistique. Réalisé par l’atelier de création LAPS, un imposant ruban représentant une vague en mouvement interprète de ses nuances d’or le thème annuel de la boutique : « la nature au galop ». Quant au Bon Marché, il faut absolument s’y précipiter, si ce n’est pour les soldes, au moins pour Chiharu Shiota, et particulièrement lors des ateliers et visites guidées les samedis de 10h à 11h !

Découvrez toutes les vitrines du Bon Marché sur notre site dailyshopwindow.com

Capture d’écran 2017-01-19 à 11.10.32

2Capture d’écran 2017-01-19 à 11.10.48

Capture d’écran 2017-01-19 à 11.14.22

Alizée Perrin

© dailyshopwindow.com | http://bit.ly/2jCyzhL