En mode design

19 avril 2016 - Design/Art, Exposition

Après six jours de festivités, le Salon du meuble de Milan fermait ses portes dimanche dernier, laissant derrière lui quelques 300 000 visiteurs et un arrière-goût de fashion week. Portée par des annonces choc comme le lancement de la ligne Home de Swarovski, cette cinquante-cinquième édition du blockbuster italien faisait la part belle aux grandes maisons de mode, livrant au grand jour la flamme pour le moins ravivée du vieux couple mode-design.

Le Salon du meuble de Milan 2016

Le Salon du meuble de Milan 2016

Du 12 au 17 avril, la capitale Lombarde prenait des allures de showroom géant, accueillant curieux et pèlerins de quelques 165 pays. Si le Salon annonçait la couleur en inaugurant cette année son pavillon dédié au luxe, qui déroulait le tapis rouge à plusieurs grandes maisons de couture venues y présenter leur activité home, cette édition 2016 se réservait également la primeur de quelques premières fois.

L'installation Dior Homme présentée au Salon du meuble 2016

L’installation Dior Homme présentée au Salon du meuble 2016

Faisant ses premiers pas au Salon après Hermès et Louis Vuitton, la maison française Dior exposait deux installations graphiques et colorées issues de sa collaboration avec le studio de design M/M ; un mobilier pop créé avec Kris Van Assche pour la campagne Dior Homme, exposé le temps du Salon dans la PlusDesign Gallery et dans le flagship Dior Homme via Montenapoleone. Toujours côté français, Emmanuel Ungaro célébrait sa troisième participation au Salon avec le lancement d’une ligne Emmanuel Ungaro Home Fragrance, des parfums d’intérieurs pour nez fins fabriqués selon une méthode artisanale. Bien sûr, Hermès était de la partie et présentait au Teatro Vetra ses nouvelles collections de mobilier, objets, gammes de tissus et de papier peint ; un désir d’exhaustivité souligné par le vibrant triptyque décoratif abstrait “A Walk in the City” de l’artiste irlandais Nigel Peak.

Chaise Oria de la Maison Hermès par l'architecture Rafael Moneo

Chaise Oria de la Maison Hermès par l’architecture Rafael Moneo

Finalement, l’autrichien Swarovski rafflait la palme des exclusivités design en réservant la présentation d’une sélection d’objets de sa nouvelle ligne Swarovski Home aux visiteurs du Salon. Pensée en collaboration avec la fine fleur du design international, nul doute que cette brillante initiative saura pérenniser davantage le duo mode-design.

1963

Swarovski Home

Swarovski Home

Ainsi, 2016 offre une vision élargie de l’adn des labels mode qui cherchent à offrir un univers complet, habillant l’espace autant que les corps. Certaines marques comme Fendi, ayant débuté son aventure design en 1987, proposent d’ailleurs une gamme design extra large allant jusqu’à l’univers de la cuisine ! Portées par des chiffres en nette progression – 11% l’an dernier pour les ventes d’Armani/Casa dont le design d’intérieur représente 42% du chiffre d’affaire de sa division home, ces incursions design n’ont rien d’une visite touristique. En témoigne l’extrême finesse du bar en bois de noyer et laiton satiné créé par la marque pour le Salon du meuble milanais, distribué en cinquante pièces seulement…

Le bar Armani/casa, collection "Le temps de la légèreté"

Le bar Armani/casa, collection « Le temps de la légèreté »

De son côté, Missoni déclare recueillir 20% de son chiffre d’affaire via sa ligne maison initiée en 1980, quand Roberto Cavalli arrivé sur le tard en 2011 annonce un accord de licence avec la verrerie de Murano La Murriera pour dessiner notamment des luminaires. C’est un fait, le design occupe une place de choix dans le coeur des labels mode, permettant “l’ancrage” des marques “dans l’intimité” des clients, “de la penderie au salon” souligne la directrice générale d’Hermès Maison, Hélène Dubrule.

Lampe Velumn de Fendi Casa par l'architecte Marco Costanzi

Lampe Velumn de Fendi Casa par l’architecte Marco Costanzi

Loin d’être parents éloignés, mode et design avancent fièrement de concert pour affirmer la créativité de leur maison. Ainsi, Versace Home présentait au Salon le sofa Palazzo Empire, modèle unique en cuir inspiré du nouveau sac du même nom, quand Berlutti et Ceccotti Collezioni présentaient un mobilier dédié à l’homme moderne et alors que Paul Smith voyait son incursion design dans la revisite en 69 exemplaires du cactus iconique de l’italien Gufram, paré de motifs inspirés de sa collection automne-hiver 2016-2017… Mais la proposition la plus surprenante était de loin la série de réfrigérateurs Fab28 signée Smeg en collaboration avec Dolce & Gabbana… Citrons et imprimés floraux signatures flirtent donc désormais gaiement avec la ménagère !

Le Paravent Berlutti

Le Paravent Berlutti X Ceccotti  Collezioni

Paul Smith X Gufram

Paul Smith X Gufram

Dolce & Gabbana X Smeg

Dolce & Gabbana X Smeg

Flairant le filon, Airbnb présentait en février dernier sa sélection d’appartements “from the runway to your bedroom”, directement inspirés des collections mode de la fashion week. Les amateurs de la mini-robe Mondrian Lisa Perry étaient ainsi invités à élire domicile dans un appartement d’artiste situé au centre de Budapest, quand les propriétaires d’une robe à damier signée Victoria Beckham se voyaient conviés à séjourner dans un loft de designer situé à Bangkok…

Airbnb

Airbnb

Airbnb

Airbnb

Dernier fait notoire, la tendance capuche remise au goût du jour avec l’évènement Fenty X Puma porté par Rihanna, chez Hood by Air ou encore Yeezy lors de la dernière fashion week se réincarne dans le mobilier avec la tendance des “hauts dossiers”… Un désir certain de s’isoler dans un cocon protecteur, de se recentrer sur soi-même au sein du mobilier ou de la mode

Hood By Air défilé automne-hiver 2016_2017

Hood By Air défilé automne-hiver 2016-2017

Fenty x Puma défilé automne-hiver 2016_2017

Fenty x Puma défilé automne-hiver 2016-2017

Breara Durini au Salon du meuble de Milan 2016

Breara Durini au Salon du meuble de Milan 2016

Kettal au Salon du meuble de Milan 2016

Kettal au Salon du meuble de Milan 2016

Morosso au Salon du meuble de Milan 2016

Morosso au Salon du meuble de Milan 2016

Lacividina au Salon du meuble de Milan 2016

Lacividina au Salon du meuble de Milan 2016

Fauteuil en PVC tressé Marni, inspiré de la danse colombienne, la Cumbia

Fauteuil en PVC tressé Marni, inspiré de la danse colombienne, la Cumbia

Alors que Li Edelkoort annonçait il y a plusieurs mois la fin de la mode au profit du vêtement, le salut serait-il dans le design d’intérieur ?

© dailyshopwindow.com | http://bit.ly/1Nkm5oD