Générations Street Art

22 septembre 2015 - Exposition, Inspiration

Présent à la Galerie Perrotin depuis le 12 septembre, JR connaît une nouvelle rentrée au coeur de l’actualité et son génie masqué derrière ses lunettes noires presse la foule de courir l’apercevoir. Intitulée DECADE – Portrait d’une Génération, cette rétrospective aux accents fondateurs, retrace la dernière décennie de travail du street artist. Dans une mise en scène qui jongle entre les différents thèmes abordés depuis dix ans pour mieux les confronter, JR offre au visiteur la clé de lecture de son oeuvre engagée…

JR

JR

Cinquième exposition depuis ses débuts à la Galerie Perrotin, DECADE – Portrait d’une génération offre de nouvelles perspectives à l’oeuvre de JR. Célèbre pour ses portraits XXL placardés à travers le monde, il dévoile aujourd’hui plus de 60 réalisations charnières, de son travail chorégraphique et vidéo aux encres sur bois en passant par sa récente production photographique.

JR, DECADE - Portrait d'une génération

JR, DECADE – Portrait d’une génération

Peu coutumier du bavardage esthétique, JR nous plonge d’emblée au coeur d’une installation immersive avec en élément central, un court-métrage bouleversant de 17 minutes qui raconte autrement les émeutes urbaines de 2005 provoquées par la mort des deux adolescents, électrocutés alors qu’ils tentaient d’échapper aux forces de police. Ballet poétique ou clair-obscur chorégraphique, cette vidéo présentée en collaboration avec les artistes Hans Zimmer, Woodkid, Pharelle Williams, Ben Wallfish et le New York City Ballet livre un contraste saisissant entre la froideur plombante des blocs de bétons et la grâce délicate des danseurs. Retraçant l’histoire d’une rencontre, celle de son ami Ladj Ly et d’une journaliste sur le terrain de la Cité des Bosquets lors des émeutes, cette fiction présente l’aboutissement d’une réflection qui fait revivre la poésie dans cette cité meurtrie…

LES BOSQUETS – OFFICIAL TEASER – JR

C’est à l’âge de 13 ans que JR a commencé son travail de graffeur en apposant sa signature sur les murs de sa banlieue ouest. En 2006, lorsqu’éclatent les évènements de la Cité des Bosquets à Clichy-Montfermeil, JR entreprend le projet de rendre son âme à cette communauté déchirée. Tapissant d’abord de gigantesques portraits l’intérieur de barres délabrées de la Cité, “JR prend à contre-pied la mise à distance par l’image qu’utilisaient les médias pour traiter l’évènement un an auparavant” explique la critique d’art Anaïd Demir. Il poursuit son oeuvre en 2014 lorsque, invité par le New York City Ballet, il prend le parti de créer une chorégraphique politico-engagée autour de l’histoire des Bosquets. Dix ans après, cette genèse fondatrice prend vie dans un dialogue percutant entre les murs de la Galerie Perrotin.

JR, DECADE - Portrait d'une Génération

JR, DECADE – Portrait d’une Génération

Ce qui compte, ce n’est pas l’image, c’est ce qu’on en fait” affirme JR. Alors même que paraît sa monographie “JR : l’art peut-il changer le monde ?” aux éditions Phaidon, il est certain que la force de son oeuvre bouleverse déjà ne serait-ce que le visage de l’art contemporain, ouvrant la voie à une nouvelle génération d’artistes de rue.

alexandre-farto_vhils

JR & Vhils

Diplômé du Central Saint Martins College of Art and Design de Londres, le portugais Alexandre Farto aka Vhils est un de ces nouveaux street artists de talent. Soutenu par la galeriste Magda Danysz, Vhils est considéré comme l’un des artistes les plus brillants de sa génération. À l’origine du concept de “l’esthétique du vandalisme”, il remet en cause la réalité dans laquelle nous vivons à coups de burin et de marteau-piqueur. Grattant la surface des murs de nos villes, il révèle la substantifique moelle d’un portrait en relief, offrant dans le même temps un nouveau visage à ces espaces urbains. À force d’explorations, Vhils connaît la consécration en 2008, lorsque l’une des oeuvres de sa série “Scratching the Surface” se trouve exposée à côté de celle de Banksy, pointure du Street Art.

Vhils, in Shanghai

Vhils, in Shanghai

Vhils et Bansky

Vhils et Bansky

Immortalisée en une du New York Times, cette rencontre offre à Vhils et au street art un destin florissant. Faisant les beaux jours du marché de l’art contemporain, les oeuvres de la rue envahissent aujourd’hui galeries d’art et salles de ventes cotées. La relève est en marche.

© dailyshopwindow.com | http://bit.ly/1MGWR2J