ROSS LOVEGROVE, MUTATIONS – CONVERGENCES

6 avril 2017 - Exposition

Nature et technologie. Voilà deux principes tout à fait différents, que certains voudraient jusqu’à opposer. Ross Lovegrove, lui, en a au contraire fait les piliers de son travail, les faisant se converger, se répondre et s’allier au service de la création. Les oeuvres du designer industriel seront au Centre Pompidou de Paris du 12 avril au 3 juillet à l’occasion d’une exposition au nom évocateur et terriblement ancrée dans l’actualité : Mutations – Créations.

ross-lovegrove

Designer industriel, Ross Lovegrove

« Convergence » : une notion chère à Ross Lovegrove qui en a fait sa quête. Designer industriel ayant collaboré avec de nombreuses marques luxe et grands publics, l’artiste défend pourtant et depuis toujours une vision très particulière de son art, qui tire ses principes de la Nature, et tout particulièrement de son processus évolutionnaire. En utilisant les technologies les plus pointues, notamment numériques, il conçoit formes, objets et solutions avec une approche environnementale. Car si « la nature est bien faite », il serait dommage de ne pas s’en inspirer… Ross Lovegrove converge donc art, design, technologie et nature avec l’envie profonde d’ériger une conscience durable du monde.

Ross Lovegrove, Sony TV

Ross Lovegrove, Sony TV

Ses oeuvres arrivent à Paris autour d’une exposition hommage qui aura lieu au Centre Pompidou à partir du 12 avril prochain. Au moment où la préoccupation climatique n’a jamais été un sujet aussi majeur, le concept « designo-philosophique » porté par Ross Lovegrove prend une dimension toute particulière. L’artiste originaire du Pays de Galle a toujours défendu une vision singulière du design, qu’il a dès ses débuts mis un point d’honneur à rendre accessible et universel.

« Quand on fait du design, il faut que l’objet que l’on crée soit compris de tous, sans que l’on ai besoin d’en expliquer le fonctionnement, et tout ça malgré les différences de culture. Lorsqu’ils achètent, les gens ne veulent pas sentir une distance avec l’objet » explique-t-il a Vanity Fair. De l’art accessible, compréhensible et utile, sans oublier l’importance de l’émotion et de l’authenticité.

 

Organic Bottle

Organic Bottle

Les créations de Ross Lovegrove sont pour beaucoup d’apparence futuriste. Pourtant, les principes de sobriété et de simplicité qui en émanent tirent leurs inspirations du passé. En gommant à tout prix la marque, son logo et tout élément marketing, Ross Lovegrove obtient « quelque chose de plus honnête, finalement de moins prétentieux ». Selon lui, un design réussit l’est lorsqu’on reconnait tout de suite l’enseigne derrière sans que celle-ci ait besoin de se manifester par un sigle ou quelconque signe.

En 2016, Ross Lovegrove et son équipe ont créé le packaging de la collection Wanderlust  de Kiko créant une combinaison d’élégance, de sensualité et d’utilité.

Collection Wanderlust de KIKO

Collection Wanderlust de KIKO

En 2015, United Nude, une marque spécialisée dans les chaussures originales et uniques, a fait appel à la créativité de 5 architectes et designers  dont Zaha Hadid et  Ross Lovegrove, pour imaginer 5 paires de chaussures totalement futuristes entièrement faites grâce à une imprimante 3D.

United Nude- 2015

United Nude- 2015


Si le design est une forme d’éducation pour lui-même, le principe d’ « organisme essentiel » qu’il a lui même baptisé est la pierre angulaire de son travail depuis maintenant 30 ans. Grâce à des technologies très avancées, dernièrement les imprimantes 3D par exemple, il cherche à reproduire dans ces créations le comportement de la nature. Sa vision du design écolo-futuriste est couplée de la notion de « fat free », qui consiste à enlever de la matière là où elle n’est pas nécessaire. Aucun superflu, que de l’économie.

« Le meilleur exemple est la Supernatural Chair. Imaginez que vous versez du liquide sur une forme de chaise : la matière ne va pas aller partout, il va y avoir des trous. C’est exactement ce que l’on essaye de reproduire. »

Ross Lovegrove, Supernatural Chair

Ross Lovegrove, Supernatural Chair

Une Nature qu’il chérit tant, jusqu’à lui rendre hommage dans son propre lieu de résidence. À Notting Hill, on accède à son studio de création depuis sa résidence par un escalier en colimaçon, volontairement calqué sur une molécule ADN.

Ross Lovegrove, Studio, Londres

Ross Lovegrove, Studio, Londres

En 2008, il signe ce qui sera certainement sont plus bel hommage à la nature : la Capsule Alpine, installée dans les Alpes italiennes. Ce petit igloo en acrylique qui offre à l’intérieur une vue à 360° se fond complètement dans le paysage : ses parois reflètent l’environnement, alpin comme son nom l’indique, au point que l’on en oublierait presque sa présence…

Ross Lovegrove, Alpine Capsule

Ross Lovegrove, Alpine Capsule

Ross Lovegrove, Alpine Capsule

Ross Lovegrove, Alpine Capsule

Ross Lovegrove a travaillé pour des marques prestigieuses telle qu’Apple, Sony ou Renault. Récemment, il réinterprétait  la célèbre bouteille « Cordon Rouge » de Mumm à l’occasion des 140 ans de cette cuvée emblématique. L’objectif principal était pour lui d’alléger l’objet, par tous les moyens possibles. Moins de verre, une étiquette supprimée pour éviter aussi la colle toxique et très lourde… Le cordon rouge mythique – en référence à la légion d’honneur – de la maison a été creusé directement dans la bouteille, pour rendre une prise en main optimale.

Ross Lovegrove, Mumm

Ross Lovegrove, Mumm

Une centaine d’oeuvres signées Ross Lovegrove seront d’ici peu agencées dans la galerie 3 du Centre Georges Pompidou. L’exposition Mutations – Convergences ressemblera d’avantage à une expérience artistique qu’à une rétrospective et gravitera autour de la notion d’ADN qu’il affectionne tout particulièrement…

Ross Lovegrove x Apple

Ross Lovegrove x Apple

Ross Lovegrove x Issey Miyake

Ross Lovegrove x Issey Miyake

Ross Lovegrove, Mutations – Convergences

Du 12 avril au 3 juillet 2017 au Centre Georges Pompidou, Paris.

Alizee Perrin

© dailyshopwindow.com | http://bit.ly/2o1O1DE