Décennie Calvin Klein

20 juin 2014 - Fashion

“Le meilleur conseil que Calvin Klein m’ait donné, c’est de ne jamais regarder en arrière”.

Francisco costa, Directeur Artistique de Calvin Klein Collection.

Kate Moss pour CK Jeans en 1992

Kate Moss pour CK Jeans en 1992

Devenir célèbre en faisant défiler des mannequins en slip, pas de doute, il n’y a que Calvin Klein pour faire ça. Le premier couturier à voir un de ses jeans photographié dans Vogue en 1978 a quitté ses ateliers depuis dix ans déjà, mais Francisco Costa son successeur à la tête de la ligne de prêt-à-porter femme Calvin Klein Collection réalise saison après saison des démonstrations de haute voltige. Ne perdant jamais de vue l’ADN maison, un minimalisme chic à l’allure sensuelle et structurée, il poursuit sans plier le destin auréolé de l’une des marques de mode les plus riches au monde.

Brooke Shields pour Calvin Klein

Brooke Shields pour Calvin Klein en 1980

Le pari était pourtant osé pour son ambitieux fondateur. Ne pouvant se contenter de slogans provocateurs – rappelez-vous Brooke Shields adolescente révélant avec candeur “ Nothing stands between me and my Calvins” – et pour satisfaire son nouvel acquéreur, le groupe Phillips-Van Heusen, il décide en 2002 d’offrir à sa griffe une saveur premium. Pour cela, il se fie au flair avant-gardiste de son épouse. Ayant repéré le jeune Francisco Costa, styliste en poste chez Gucci, il l’appelle en personne pour lui proposer les rênes du prêt-à-porter féminin.

Francisco Costa

Inaccoutumé à l’épure américain de la maison, mais lassé des imprimés surchargés de son futur ex-employeur, le brésilien tente le tout pour le tout et se lance dans l’aventure Calvin Klein. Très vite, il intègre la recette et trouve le dosage parfait entre sophistication et nonchalance. De visionnaire à visionnaire, le courant passe, la machine est lancée.

Christy Turlington pour Calvin Klein Underwear en 1995

Christy Turlington pour Calvin Klein Underwear en 1995

Conscient de la nécessité de renouveler les codes maison, il les réécrit sans trahison. La  sensualité se fera discrète, le luxe se voudra cérébral et la sophistication sera expérimentation. La provocation deviendra quant à elle un électrochoc subtil, consistant à faire éclore l’extrême modernité des femmes modernes. Voyant le minimalisme comme un réductionnismeCosta élimine le superficiel pour toucher à l’essentiel afin d’offrir à Calvin Klein un tout nouvelle aspect d’avant-gardisme : l’intemporalité.

Eva Mendes pour Calvin Klein

Eva Mendes pour Calvin Klein

Explorateur en quête de nouveauté, Costa s’aventure sur de nouvelles terres pour l’été 2014. Picasso, Gordon Matta-Clark, la street culture 80’s, le textile Bauhaus… Il puise dans les racines multiculturelles de la société contemporaine pour innover sans discontinuer.

Calvin Klein Collection printemps-été 2014

Calvin Klein Collection printemps-été 2014

Peu à peu, le blanc prend des couleurs, la toile nue s’habille ça et là de tissages et textures en reliefs, le tout dans une déconstruction harmonieuse et élégante.

Calvin Klein Collection printemps-été 2014

Calvin Klein Collection printemps-été 2014

En une décennie, Francisco Costa parvient donc à sublimer le label aux petites culottes élastiquées, le hissant au rang de référence pour la relève des jeunes marques américaines, inspirées par ce savant mélange entre féminité et liberté. Quasi impalpable, il est le souffle créatif qui anime sans l’étouffer cette nouvelle génération mode.

Drake entouré des directeurs artistiques du prêt-à-porter homme et femme, Italo Zucchelli et Francisco Costa à l'after party Calvin Klein

Drake entouré des directeurs artistiques du prêt-à-porter homme et femme, Italo Zucchelli et Francisco Costa à l’after party Calvin Klein

Soirée de clôture incontournable des fashion week new-yorkaises, la Calvin Klein Party avait cette année une raisonnance particulière une fois terminés les défilés  printemps/été 2014 puisqu’elle célébrait les dix ans de vie commune Costa-Klein. Nicole Kidman, Drake, Doutzen Kroes, Rooney Mara et le très en vogue Pharrell Williams, ils étaient tous là pour porter en triomphe l’homme de la situation. Toujours très discret, celui-ci a festoyé parmi ses hôtes avant de retourner dans l’ombre de ses créations. See You dans dix ans Monsieur Costa !

Retrouvez les vitrines de Calvin Klein Jeans sur dailyshopwindow.com

dailyshopwindow-vitrines-créatives-creative-windows-vitrines-magasins-windows-shop-CALVIN-KLEIN_14JUNE18

CALVIN KLEIN JEANS, Milano, 18/06/14

dailyshopwindow-vitrines-créatives-creative-windows-vitrines-magasins-windows-shop-CALVIN-KLEIN_14JUNE18-2

CALVIN KLEIN JEANS, Milano, 18/06/14

© dailyshopwindow.com | http://bit.ly/TddwRq