Iconic 40!

11 février 2016 - Fashion

À l’instant où Gigi Hadid, 20 ans, forte d’une carrière de mannequin au sommet, s’offre la cover de Vogue Paris vêtue uniquement d’une paire de mules Chanel – très chic au demeurant, une armada de quadras part en campagne. Le sex-appeal intact, un style qui va bien et l’assurance d’un sourire à faire taire la plus bankable des jeunes pousses, supermodels des 90’s et consoeurs se la jouent reine du ghetto en enchaînant les comebacks. C’est dit, la quarantaine devient emblématique.

Gigi Hadid en Cover de Vogue Paris, numéro de mars 2016

Gigi Hadid en Cover de Vogue Paris, numéro de mars 2016

Rien ne sert de courir, il faut partir à point. Si certaines tops courent toute leur vie, écumant ça et là un passage à vide presque méritant (on ne site plus Kate Moss), d’autres plus discrètes assument leur quarantaine comme un trophée de fin de retraite. Sous-jacente depuis l’été 2015, quand Julia Roberts, 45 ans, posait en femme puissante, cool et urbaine pour les 10 ans de Riccardo Tisci à la direction artistique de Givenchy, la tendance « iconic 40″ signe pour une nouvelle saison. À peine dévoilées, les campagnes printemps-été 2016 révèlent leur brochette de quadras.

Julia Roberts pour Givenchy, printemps-été 2015

Julia Roberts pour Givenchy, printemps-été 2015

Il y a un mois, Olivier Rousteing donnait le ton chez Balmain en faisant saliver ses 2,3 millions d’abonnés Instagram avec une série de posts teasing hommages à ces reines doublement couronnées. Suite de hashtags et commentaires dithyrambiques, de « U made me love FASHION yesterday , U make me love FASHION today , and U re going to make me Love FASHION in the FUTURE »  à #ThankU, #iconic, #dreamscometrue ou le très humble #Thisishistory, les 15 posts du roi de la com’ révèlent les trois icônes 90’s Claudia Schiffer (49 ans), Cindy Crawford (45 ans) et Naomi Campbell (45 ans) moulées dans une suite française de body satinés et robes tubes ajourées, parce qu’elles n’ont rien à cacher. Shootées par Steven Klein, nos trois grâces rejoignent donc la Balmain Army, mettant au tapis Kendall Jenner ou autres Gigi, sautant quelques générations après le lancement de la ligne Balmain Kids

Les supermodels 90's quarantenaires posent pour Balmain

Les supermodels 90’s quarantenaires posent pour Balmain

Quelques jours plus tard, Giorgio Armani dévoilait sa nouvelle ligne New Normal incarnée par quatre autres supermodels tout droit venus des 90’s : Eva Herzigova, Stella Tennant, Nadja Auermann et Yasmin Le Bon. À contrepied des tendances volatiles, cette collection de pièces intemporelles revendique vouloir offrir des vêtements adaptés à la vie des femmes actives, comprendre des femmes qui travaillent, fondent une famille et vieillissent. « Je voulais Quatre femme iconiques, aux personnalités fortes, afin de montrer que la beauté féminine n’a pas d’âge. (…) Je voulais faire passer un sens de réalisme, l’idée de vêtements qui offrent l’élégance naturelle et la normalité de la vie quotidienne » confiait Armani à propos de cette initiative bienvenue. Incarnée à la perfection par le quatuor de quadras au look make up no make-up, la nouvelle norme de Giorgio Armani pourrait bien être un succès tant il est rare de croiser sur le chemin de la mode luxe ces prétentions pragmatiques.

Giorgio Armani - The New Normal

Giorgio Armani – The New Normal

De son côté, Christy Turlington, 46 ans, clôturait la campagne atypique Marc Jacobs pour l’automne-hiver 2015. Perchée sur une chaise accompagnant un fond rouge vif omniprésent, leitmotiv de l’hiver selon Marc Jacobs, l’égérie Maybelline honorait ce faisant la promesse faite à son ami après avoir arrêté les défilés de mode. « Elle m’avait promis de remonter sur le devant de la scène pour Moi. », « Mon amie, l’incroyablement généreuse et absolument superbe Christy Turlington » confiait Marc Jacobs.

tumblr_nt14qrOPgh1qcvii9o1_1280

Christy Turlington pour Marc Jacobs, campagne automne-hiver 2015

Christy Turlington pour Marc Jacobs, campagne automne-hiver 2015

Pour l’été 2016, Marc Jacobs renouvelle l’expérience sexy 40 en conviant l’actrice Emmanuelle Seigner à un shooting entre amis. Longuement décrite dans une série de post Instagram publiés sur son compte personnel, cette nouvelle campagne offre un autre casting hétéroclite composé, plus que de simples muses, de véritables amis du créateur. Déjà photographiée en 2002 pour Marc Jacobs sous l’œil de Juergen Teller, Emmanuelle Seigner, 49 ans réitère l’expérience avec un cliché presque animé…

Emmanuelle Seigner X Marc Jacobs, campagne printemps-été 2016

Emmanuelle Seigner X Marc Jacobs, campagne printemps-été 2016

Kaia Gerber, égérie Alexander Wang printemps-été 2016

Kaia Gerber, égérie Alexander Wang printemps-été 2016

Alors que certaines marques s’amusent à dénicher les égéries de demain, de la guerrière rétro-futuriste en 3D « Lightning » pour Louis Vuitton, à Kaia Gerber, fille de Cindy Crawford et égérie Alexander Wang pour l’été 2016, d’autres préfèrent piocher dans les valeurs sûres avec des égéries d’envergure à la quarantaine assumée.

© dailyshopwindow.com | http://bit.ly/1O4mJ3i