MODE ET TECHNOLOGIE

21 février 2017 - Fashion

Immuable maîtresse des tendances, la mode est bien évidemment au rendez-vous avec les technologies du futur. Pour ne pas perdre de sa superbe, il est primordial pour elle de se renouveler et l’innovation numérique semble être une réponse évidente à ce besoin re-dynamisation… C’est ce que prouve aujourd’hui les deux géants Google et H&M avec la sortie de la robe « Coded Couture ». Entre mode et technologie, quid du gadget ou de la révolution industrielle ? En attendant, la couture explore les nouveaux usages des consommateurs pour mieux s’en inspirer. 

Mode et technologie, une révolution

Les produits alliant mode et technologie venaient jusqu’alors principalement du monde de la technologie. Google et H&M rappellent que l’inverse peut exister avec la création de la robe Coded Couture. Testée en version bêta par une sélection d’influenceuses mode, la robe va de paire avec une application qui récolte les données de l’utilisatrice. Déplacements, horaires de travail, environnement, météo, sorties : une fois compilées (en une semaine environ), ces informations forment une pièce singulière, adaptée et optimisée au mode de vie de celle qui devra débourser 100 dollars pour se la procurer. Ivyrevel du groupe H&M et Google et MediaMonks ont ainsi assimilé la nature même de la mode : une industrie d’émotions qui se base sur des préférences, des valeurs personnelles. Un storytelling efficace reste essentiel pour établir une connexion émotionnelle avec les clients et les fidéliser. Si cette connexion peut se faire via les faits et gestes de ceux-ci, les marques seront bientôt capables d’anticiper les besoins et envies des consommateurs…

La robe Coded Couture n’est pas la première « robe digitale ». Les créatrices Ezra et Tuba présentaient il y a peu la Butterfly Dress, première pièce haute-couture équipée de la technologie Intel Edison. Taillée dans un luxueux jacquard mêlé de fibres métalliques Lurex, la robe est ornée d’une quarantaine de papillons qui lorsque l’on s’approche peuvent s’envoler simultanément ! Dans un genre similaire, la robe Cute Circuit affiche quant à elle un fil Twitter en direct. La société anglaise n’en est pas à son premier fait d’arme dans la wearable technology puisqu’elle en a fait sa ligne directrice, habillant la chanteuse Katy Perry d’une robe LED ou créant un t-shirt Bluetooth pour envoyer des câlins à celui qui le porte. Coté accessoires, mode et technologie s’harmonisent aussi bien.

Coté accessoires, mode et technologie s’harmonisent aussi bien. En témoigne la bague Ringly, sorte de smartwatch version bijou ; les pochettes Kate Spade x Everpurse qui permettent de recharger son smartphone en le glissant dedans ou encore les baskets aux semelles connectées Digitsole qui, mieux que Marty McFly dans Retour Vers Le Futur peuvent être préchauffées avant d’être enfilées…

 Kate Spade x Everpurse

Kate Spade X Everpurse

Mode et technologie, vers un nouvel artisanat ?

« Artisanat » au sens commun défini une activité fondée sur des savoir-faire manuels, souvent relayés par des machines. Le terme « industrie » caractérise une activité sérielle de fabrication de produits, de production de systèmes et de services. Dans l’inconscient collectif, le premier s’assimile à une qualité de production et une dimension d’authenticité et de singularité quand le second s’apparente à une production à la chaîne souffrant d’une absence d’originalité et de défectuosité. Pourtant on observe de plus en plus de nouvelles technologies de conception et de fabrication qui rapprochent ces deux univers. Celles-ci permettent à l’industrie, où la demande de personnalisation va croissante, d’aller vers le sur mesure par des productions à l’unité ou en toute petite série, sans perte. On voudrait opposer industrie et artisanat mais ils peuvent finalement être complémentaires.

Le sac LED de Cute Circuit.

Le sac LED de Cute Circuit.

Pour les marques, explorer toutes ces tendances et opportunités digitales est une question de survie. Au cours des dix à quinze dernières années, mode et technologie se sont quasiment ignorées. Face a une telle suprématie aujourd’hui, le paysage ne peut que radicalement changer dans les prochaines années en raison de l’impact des technologies numériques et d’une génération de designers qui les embrassent avec créativité et succès…

Alizee Perrin

© dailyshopwindow.com | http://bit.ly/2lrspPM