Just do it… through fashion!

4 juillet 2014 - Fashion

Défilé Chanel Haute Couture Printemps-Été 2014

Défilé Chanel Haute Couture Printemps-Été 2014

Des sneakers ?! Lors de son défilé Haute Couture pour le printemps-été 2014, Chanel créait l’excitation en présentant un vestiaire décontracté où les mannequins, baskets aux pieds déambulaient sur le catwalk à grand renfort de jambières, coudières et bananes lamées 80’s. Si l’on évacue la piste du burn outKarl Lagerfeld n’étant pas un humain comme les autres, tout porte à croire que cette bombe atomique Couture est le résultat d’une réaction en chaîne dont l’origine ne date pas d’hier.

Le sport, ce traumatisme d’école primaire, celui-là même qui avait détruit tout avenir avec Max, sept ans, roi de la récré, lorsque, faute de tenue adéquate, vous vous étiez retrouvée en cours de piscine avec un maillot de bain de trois tailles votre aîné, emprunté la veille à votre voisine de palier, oui, le sport aurait-il décidé de faire la paix avec l’humanité  le monde de la mode ?

Tout n’est pas ta faute Karl ! C’est dans les années 1920 que tout commence, lorsqu’une certaine Coco Chanel se prend à tailler des maillots de garçons d’écurie en jersey pour en faire des robes…de sport. Enfant illégitime, elle s’emploie corps et âme à légitimer une mode simple et pratique, dynamisant le vestiaire féminin à grands coups de liberté !

Coco Chanel portant l'un de ses blazers en jersey

Coco Chanel portant l’un de ses blazers en jersey

Une fois posés les jalons de l’activewear, les années 60 s’en emparent avec la génération de créateurs avant-gardistes qui revendiquent, comme Coco en son temps, une nouvelle attitude, poussant le sport hors de ses retranchements, loin des stades d’entraînement. De Yohji Yamamoto à Gaultier, en passant par Westwood et Raf Simons, ils porteront leurs revendications mode jusque dans les années 2000 ou l’activewear se normalise. Des collaborations inédites voient le jour. Adidas by Stella McCartney, Alexander McQueen pour Puma Black Label… Encore d’actualité, ces collaborations ont fait des émules et contaminé le royaume du luxe. Pas étonnant donc que le groupe français Kering opère un recentrage sur des marques issues du sport comme Volcom ou Puma – le revoilà. Pas étonnant non plus que Net-à-Porter, le géant de l’e-commerce de luxe et créateur,  ouvre sur son site un nouvel onglet dédié à l’activewear, intitulé sobrement Net-à-Sporter !

Lancement de l'onglet Net-à-Sporter prévu le 9 juillet sur Net-à-Porter.com

Lancement de l’onglet Net-à-Sporter prévu le 9 juillet sur Net-à-Porter.com

Aujourd’hui, l’urban cool ne nous quitte plus et la Mode voue un culte illimité au vestiaire fonctionnel, allant même jusqu’à comparer le discret Mark Parker, PDG de Nike, à Steve Jobs himself. Inventeur de la divine Air Max, accessoire mode indétrônable et fertile qui enfante chaque année de nouveaux bébés en éditions limitées avec des compagnes aussi bankable qu’ACNE, il a su décupler le potentiel créatif de Nike jusqu’à faire accéder ses vulgaires running shoes aux catwalk des défilés. Joli pied-de-nez.

Phoebe Philo porte des Nike Air Max en clôture du défilé Céline automne-hiver 2014

Phoebe Philo porte des Nike Air Max en clôture du défilé Céline automne-hiver 2014

Mais revenons à nos moutons, le succès de Nike n’est pas un cas isolé et le virus sportswear a contaminé bon nombre de marques luxe et haut-de-gamme pour le printemps-été 2014. Cropped-top, tongs et néoprène chez Kenzo; zippers, tenues de surf revisitées, polos par milliers et maillots athlétiques chez Tommy Hilfiger… Loin d’être des exceptions, ces labels tiennent le haut d’une sport-list à rallonge.

Tommy Hilfiger collection printemps-été 2014

Tommy Hilfiger collection printemps-été 2014

Abomination impensable il y a quelques années, l’activewear fait même des petits chez les marques moyen-de-gamme. Maje X K-Way, The Kooples Sport… Il y a des signes qui ne trompent pas, la Mode a bel et bien épousé le sport.

Maje X K-Way

Maje X K-Way

1980, Vic et son père se retrouvent pour une soirée roller de folie…Sophie Marceau et La Boum ne nous semblent plus aussi lointains depuis que les sports old school font, dans le même temps, un retour fracassant. Trampoline, corde à sauter et roller derby, ils reviennent en force et nous redonnent goût aux panoplies d’époque, longtemps entassées dans le tiroir poussiéreux de ce-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom. Véronique, Davina, Britney80’s et 90’s savourent leur revival (contentes de ne plus être retranchées dans les playlists de bal de villages et autres dj douteux) et s’expriment dans un joyeux mélange fait de shorts en nylon, brassières en polyester, débardeurs en résille, et cropped-top.

Karlie Kloss  pour Elle US - juillet 2014

Karlie Kloss pour Elle US – juillet 2014

Redynamisés, déringardisés, c’est à la sauce créateur qu’on les déguste. Le cropped-top devient donc chemise sans manche chez Alexander Wang ou mini pull ajouré chez Kenzo. Le short en nylon, caméléon, s’habille de transparence ou se revêt de cuir perforé. Les matières techniques se taillent la part du lion dans les salons et les couleurs se radicalisent, s’affrontant lors de battle survitaminées et toujours fair-play.

Gisele Bündchen sur Instagram @Giseleofficial

Gisele Bündchen sur Instagram @Giseleofficial

On peut le dire, Sport is the new chic. Stilettos au placard, les rédactrices mode ont elle aussi succombé à la tentation confort. Trop d’années comprimées dans des talons de douze tout bonnement inmarchables ont eu raison de leur volonté – et de leurs orteils. Après une petite centaine d’opérations pulvérisation d’oignon, Victoria Beckham, posh suprême, lâche l’affaire et se ballade à plat. 2014, l’année du cool, retrouve une attitude dégagée, n’en déplaise aux plus coincées.

10354370_1455362474705762_902881139_n

Karlie Kloss sur Instagram @karliekloss

Porteuse d’espoir pour tout un peuple, cette vague cool dévoile des icônes d’un nouveau genre. Constance Jablonski, Doutzen Kroes, Karlie Kloss, toutes ces sportives modèles montrent l’envers du décor d’un corps parfait et mettent fin au règne de l’hypocrisie. Non, elles ne doivent pas tout à marraine la bonne fée. Avec Instagram, elles prouvent qu’elles sont le propre sculpteur de leur anatomie et nous offrent le pouvoir d’y croire encore. Gisele Bündchen fait du yoga à Bali, Karlie fait de la boxe… Beautés inaccessibles hier, coach de vie aujourd’hui, grâce à elles, ont chausse le petit short mignon et les sneakers dernière génération, se rappelant soudain qu’à l’origine, il y avait le sport.

Gisele Bündchen sur Instagram @Giseleofficial

Gisele Bündchen sur Instagram @Giseleofficial

69, année érotique, 2014, année athlétique ! Fini les vains selfies, enterrés les clichés égocentrés, place à l’utilité ! Hfitgirls hashtag, #healthyfitnessmeal, #monselfiesport… De nouveaux standards de beauté sont érigés. « Manger – bouger » et si c’était vrai ? Le muscle est le nouveau maigre, un esprit sain dans un corps sain, coucou Rabelais, nous revoilà ! Plus que jamais motivés par ces physiques de rêves envahissant notre timeline Instagram, on se retrouve à faire du sport pour de vrai…

1538344_429882260474169_2013415702_n

@fitgirlsworldwide

Et un jour, le running arriva en ville. We Own The Night, The Color Run, Bubble Day… Courir lookées, entre copines, la nuit, dans la mousse ou sous un arc-en-ciel de couleurs, plus rien ne nous fait peur. Surtout, on court et on ne fait plus semblant ! Terminée, l’époque où l’on troquait tennis contre talons au détour d’un coin sombre. Fini de se cacher, on assume, on sublime, on joint l’utile à l’agréable et fini par traîner chez Go Sport le samedi après-midi… Pire, ce cercle vertueux nous pousse à toujours plus d’efforts. Pas de cropped-top sans abdos, le refrain de ce mode de vie sain se résume facilement à un Go to the Gym (bitch)…mais avec le sourire !

Paris Color Run

Paris Color Run

L’union sacrée sport-mode serait-elle la recette du bonheur ? En un simple clip de 24 heures intitulé Happy – chanson de l’année – Pharrell Williams réussit à nous le prouver. Assainissant l’humanité, cette vague sportive insuffle également un nouveau souffle créatif à nos stylistes chéris, ravis de retrouver un nouveau cadre d’inspiration. Détourner les codes sportswear pour renouveller le champ des possibles de la mode et canaliser une créativité devenue insensée… Le sport, ce puissant gouvernail, empêche le radeau fashion de dériver.

Aurez vous l’audace, désormais, de soupirer « c’était mieux avant » ?

Retrouvez toutes nos vitrines sportives sur notre site dailyshopwindow.com

dailyshopwindow-vitrines-créatives-creative-windows-vitrines-magasins-windows-shop-Courreges_03_2952-7JUN

Courreges, Paris, 07/06/2014

dailyshopwindow-vitrines-créatives-creative-windows-vitrines-magasins-windows-shop-Stella_McCartney_2014_JUN20

Stella McCartney, London, 20/06/2014

dailyshopwindow-vitrines-créatives-creative-windows-vitrines-magasins-windows-shop-Abu-D'Abi-Bazar-01-14JUN18

Abu D’Abi Bazar, Paris, 18/06/2014

dailyshopwindow-vitrines-créatives-creative-windows-vitrines-magasins-windows-shop-DKNY_14JUN17

DKNY, NYC, 17/06/2014

dailyshopwindow-vitrines-créatives-creative-windows-vitrines-magasins-windows-shop-LA-RINASCENTE-01_14JUNE02

LA RINASCENTE, Milano, 02/06/2014

dailyshopwindow-vitrines-créatives-creative-windows-vitrines-magasins-windows-shop-Sweaty_Betty_014_JUN08

Sweaty_Betty, London, 08/06/2014

dailyshopwindow-vitrines-créatives-creative-windows-vitrines-magasins-windows-shop-TrackField_14May19

Track & Field Store, NYC, 19/05/2014

© dailyshopwindow.com | http://bit.ly/1zcPjvt