THE END : Raf Simons & Dior !

27 octobre 2015 - Fashion

Il y a trois mois, Frédéric Tcheng immortalisait, à travers le documentaire Dior et Moi, les premiers pas de Raf Simons dans sa nouvelle maison d’adoption. Jeudi 22 octobre dernier, à la stupéfaction générale, l’ascension du designer s’est figée. En pleine heure de gloire, le flamant de 47 ans annonçait le non renouvellement du contrat avec la Maison, signé pour trois ans en avril 2012. Au terme d’une collaboration fructueuse ayant vu renaître Dior sous un jour plus moderniste, après un tiercé d’années ayant fait l’unanimité, Raf Simons retrouve sa liberté…

Raf Simons salue avec émotion lors de son dernier défilé printemps-été 2016

Raf Simons salue avec émotion lors de son dernier défilé printemps-été 2016

«C’est une décision fondée à la fois sur mon désir de me concentrer sur d’autres centres d’intérêt dans ma vie, notamment ma propre marque, et les passions qui me motivent au-delà de mon activité professionnelle.» expliquait Raf Simons dans l’acte de divorce officiel. Nouvelle sortie surprise d’un génie créatif au sommet, le départ de Raf Simons à peine annoncé provoquait jeudi dernier une onde de choc sans précédent, à quelques semaines de la scission Alexander Wang / Balenciaga. Mais alors que des circonstances parfaitement étrangères à l’expulsion de John Galliano sont évoquées, la séparation à l’amiable entre Dior et sa poule aux oeufs d’or pourrait bien sonner le glas d’une époque à présent enterrée.

Raf Simons salue avec émotion lors de son dernier défilé printemps-été 2016

Raf Simons salue avec émotion lors de son dernier défilé printemps-été 2016

«Bernard Arnault et Sidney Toledano respectent la décision de Raf Simons et le remercient chaleureusement pour la contribution créative exceptionnelle qu’il a apportée à la maison Dior ». Soucieux d’évoquer la reconnaissance sincère qu’éprouve la Maison française à l’égard de celui que l’on considère comme l’un des plus grands talents d’aujourd’hui, le communiqué officiel ne s’attarde pas sur les longues négociations préliminaires entre les deux parties. N’étant parvenus à trouver un terrain d’entente dans l’élaboration du renouvellement de son contrat, Raf Simons a en effet maintenu le cap de ses exigences, bien décidé à privilégier ses prérogatives personnelles.

Dior collection printemps-été 2016

Dior collection printemps-été 2016

Dior collection printemps-été 2016

Dior collection printemps-été 2016

Symptomatiques d’une époque où l’on pousse la création à un rythme industriel sans particulièrement se soucier des dommages collatéraux, les causes du départ de Raf Simons en disent long sur sa génération. Faisant écho à la volonté d’Hedi Slimane de déménager les bureaux Saint Laurent à Los Angeles, au désir de Phoebe Philo d’oeuvrer à Londres pour rester près de ses enfants alors qu’elle était en poste pour Chloé, cette marque d’autorité de la part de Simons révèle la nécessité de s’imposer auprès des insatiables mastodontes d’aujourd’hui, après les drames créatifs ayant marqué la première décennie des années 2000. Ayant exprimé le besoin d’une vie personnelle plus équilibrée, Raf Simons découvre l’impasse dans laquelle la mode s’est engouffrée, et entrevoit sûrement l’inéluctable destin de ce rythme frénétique qu’on lui impose. Mûrement réfléchie, cette décision soulève également le débat de la capacité actuelle des marques à conserver leurs talents dans un univers qui oeuvre désormais à 360°, du vêtement porté aux plus infimes rouages de sa communication digitale.

Dior Couture automne-hiver 2015

Dior Couture automne-hiver 2015

À l’aube de sa dernière collection pour la Maison Dior, Raf Simons évoquait backstages les doutes auxquels il faisait face : “I’m questionning a lot”, disait-il. Toujours très discret, et particulièrement timide, le designer avait choisi de dénoncer le cycle forcené de la mode à travers une collection pensée comme une étreinte de quiétude dans le chaos environnant. Présentée sous une montagne de delphiniums cachant un univers futuriste, cette collection semblait clamer la possibilité d’une mode ultra moderne mais à portée de l’Homme. Successeur du glamour rétro de Galliano, le volte-face réussi de Raf Simons pour Dior dans le XXIème siècle se présente désormais comme la preuve vivante d’une survie de la mode actuelle au-delà de l’absurdité de son système. Cannibale, elle imposait à Raf Simons un rythme de six collections par an pour Dior seulement, et l’incroyable capacité d’adaptation de celui qui a su élaborer sa première collection Couture en huit semaines n’a su tempérer la violence de sa frustration artistique.

Dior collection printemps-été 2016

Dior collection printemps-été 2016

Après de nombreux défis relevés haut la main durant trois années et demi, Raf Simons tire donc sa révérence, laissant à la critique le soin de savourer les derniers accords de son nouveau New Look. De retour aux archives des codes Christian Dior pour son premier défilé, le designer s’en émancipait saison après saison sans les évacuer. Toujours présente dans un crop pull en maille XXL à manches cocons, la ligne sablier se voyait revisitée avec maestria dans la collection printemps-été 2016 bien que parfois, le smoking embrasse une ligne tube des plus audacieuses. Bermudas sous pardessus, sneakers dans stilettos, cuissardes en vinyle sous robe cocktail… Passé au crible de la finesse créative de Raf Simons, l’héritage Dior embrassait ses emblèmes sans verser dans le prêche et les apports de modernité poétique comme l’âme sportswear et le futurisme, lui valurent une renaissance financière aussi salvatrice que pérenne.

Dior Couture collection printemps-été 2015

Dior Couture collection printemps-été 2015

Après un International Award rafflé aux CFDA Fashion Awards 2014 et une nomination aux Globes de Cristal en 2015 dans la catégorie “Meilleur Créateur de Mode”, Raf Simons vogue désormais vers un horizon que lui seul connaît. Tenu au secret en raison, probablement, de clauses de non concurrences, nous ne saurons pas dans l’immédiat quelle sera sa prochaine terre d’accueil, bien que les rumeurs semblent suggérer Calvin Klein. Quant à son successeur, le mercato est lancé et le mystère demeure entier : Riccardo Tisci, Jonathan Anderson, Alber elbaz, Proenza Schouler… Ces quelques noms émergent à travers le tumulte mais l’histoire ne dit pas si une tête connue sera élue.

© dailyshopwindow.com | http://bit.ly/1P2u3B4