VISITE GUIDEE : LA MODE AUX MUSEES

23 février 2017 - Exposition, Fashion

Cette année encore, la mode s’expose dans les musées à Paris et ailleurs, confirmant une tendance de fond. Hommage à une maison, rétrospective d’un couturier, thématique vestimentaire, tendances selon les époques, icônes légendaires ou photographies de mode. Retour sur un mouvement qui passionne et découvertes des expositions à ne pas manquer en 2017.

Il y a bien longtemps que le musée n’est plus synonyme d’oeuvres immobiles, d’allées poussiéreuses et de visites assommantes. Grâce à une nouvelle génération de passionnés, les lieux culturels évoluent, les mises en scène se transforment et l’Art embrasse des cercles plus étendus. La mode longtemps déconsidérée comme simple « industrie » prend sa revanche au sein de sphères érudites, portée par des experts qui ont su faire « parler » le vêtement où son image photographique lui donnant alors la dimension artistique qu’il mérite.

Visite guidée des expos de mode à voir en France 

Balenciaga, l’oeuvre au noir

Olivier Saillard évoque un inconscient collectif dont la vision futile diminuerait la valeur de la mode et s’est donné pour mission d’apporter des connaissances et du beau spectacle à un public qui d’ordinaire n’appartiendrait pas à cette discipline.   Ainsi, lorsqu’il souhaite monter une « saison espagnole », il se tourne naturellement vers Balenciaga qui en plus de soutenir et financer le projet lui laisse carte blanche sur toute la direction artistique. C’est ainsi que le palais Galliera présente hors les murs une centaine de pièces du grand couturier ibérique. Des vêtements noirs qui entrent en résonance avec les oeuvres blanches d’Antoine Bourdelle, grand maître de la sculpture du XIXe siècle.

Du 8 mars au 16 juillet 2017 – Musée Bourdelle, 18, rue Antoine-Bourdelle, Paris 15e

SAISON ESPAGNOLE - HORS LES MURS DU PALAIS GALLIERA, du 8 mars au 16 juillet 2017.

SAISON ESPAGNOLE – HORS LES MURS DU PALAIS GALLIERA, du 8 mars au 16 juillet 2017.

Entre l’art et la mode : la collection Carla Sozzani

Carla Sozzani, fondatrice du concept store milanais Corso Como et soeur de Franca Sozzani récemment disparue, présente à la galerie Alaïa un aperçu de sa vaste collection de photographies. Man Ray, Richard Avedon, Sarah Moon, Helmut Newton, Cecil Beaton… Le panorama est large, reflet d’un intérêt pour l’image exercé depuis plus de 40 ans. 200 clichés sélectionnés par Fabrice Hergott, directeur du musée d’Art moderne de la Ville de Paris.

Jusqu’au 26 février 2017 – Galerie Azzedine Alaïa, 18, rue de la Verrerie, Paris 4e

la collection Carla Sozzani - galerie Alaia

la collection Carla Sozzani – galerie Alaia

Tenue correcte exigée, quand le vêtement fait scandale

Cette vaste exposition de près de 300 vêtements et accessoires analyse l’histoire de la mode à travers les pièces et courants qui ont choqué en leur temps. La scénographie de Constance Guisset s’articule autour de trois thématiques : « le vêtement et la règle », « est-ce une fille ou un garçon » et « la provocation des excès ». Pantalon féminin, jupe pour homme, mini-jupe sont présentés comme autant de points de rupture ayant suscité de nombreuses critiques.

Jusqu’au 23 avril 2017 – Musée des Arts décoratifs, 107, rue de Rivoli, Paris 1er

Tenue correcte exigée, quand le vêtement fait scandale

Tenue correcte exigée, quand le vêtement fait scandale

Kimono : au bonheur des dames

Les plus belles pièces de la maison Matsuzakaya, grand magasin fondé en 1611 s’exposent au musée Guimet. L’occasion de découvrir ces oeuvres textiles raffinées, des premiers modèles datant du XVIIème siècle à aujourd’hui, et de se plonger dans l’histoire de ce sous-vêtement devenu habit traditionnel de samouraï. Arrivé en France au XIXe siècle grâce à Madeleine Vionnet ou Paul Poiret, il a été depuis réinterprété par des créateurs aux styles aussi variés que Jean Paul Gaultier ou John Galliano.

Jusqu’au 22 mai 2017 – Musée Guimet, 6 place d’Iéna, Paris 16e

Kimono – Au bonheur des dames rassemble les œuvres de la collection de la célèbre maison Matsuzakaya.

Kimono – Au bonheur des dames rassemble les œuvres de la collection de la célèbre maison Matsuzakaya.

Dalida, sa garde-robe, de la ville à la scène

Pour les 30 ans de la disparition de la chanteuse, les hommages pleuvent. Film, spectacle en hologrammes, beaux-livres… les fans nostalgiques ont de quoi se régaler. Au palais Galliera, l’accent est mis sur la garde-robe de celle qui se hissa au rang d’icône de mode. Fourreau rouge hollywoodien, costumes à paillettes disco, robe New Look… dotée d’une plastique aux courbes parfaites, l’ancienne miss Egypte osa tout porter, pour le plus grand plaisir des couturiers de l’époque.

Du 27 avril au 13 août 2017 – Palais Galliera, 10, avenue Pierre-Ier-de-Serbie, Paris 16e

Dalida, sa garde-robe, de la ville à la scène

Dalida, sa garde-robe, de la ville à la scène

Marilyn I Wanna Be Loved by You

Cette exposition d’une soixantaine de clichés, riche de nombreux supports multimédia, s’attache à la relation de confiance que la star tissa avec les photographes. D’une photogénie exceptionnelle, c’est en effet grâce à eux que Marilyn Monroe parvint à façonner son image. André de Dienes, Milton Greene, Philippe Halsman, Richard Avedon, Sam Shaw, Bert Stern… Ils furent nombreux à se prêter à l’exercice de la prise de vue.

Jusqu’au 1er mai 2017 – Hôtel de Caumont, centre d’art d’Aix-en-Provence

Marilyn – I Wanna Be Loved By You » – Hôtel de Caumont (2016-2017) from Culturespaces on Vimeo.

La France d’Avedon : Vieux Monde, New Look

Reconnu et célébré dans le monde entier en tant que photographe de mode mais aussi pour ses portraits de personnalités, Richard Avedon a entretenu avec la France une relation intense. L’exposition explore les manifestations de cet attachement qui parcourt son œuvre depuis les années quarante, quand il vient photographier les collections de mode à Paris pour Harper’s Bazaar jusqu’à sa collaboration au magazine Egoïste à partir de 1985.

Jusqu’au 26 février 2017, Bibliothèque François Mitterrand, Paris 13e

La France d’Avedon : Vieux Monde, New Look

La France d’Avedon : Vieux Monde, New Look

« Entendu au Bon Marché », l’exposition savoureuse de Loïc Prigent

Le journaliste et documentariste de mode a laissé traîner ses oreilles au Bon Marché et a recueilli toutes ces petites perles entendues dans le célèbre magasin de la Rive gauche où il faut voir et être vu… Un échantillon ? « Je veux un talon qui fait un beau bruit sexy quand je marche », « Je déteste ma nouvelle coiffure, je suis déstabilisée. J’ai besoin qu’on me mente. »

Jusqu’au 2 avril 2017, Bon Marché Rive Gauche, 24 Rue de Sèvres, Paris 7e

Entendu au Bon Marché", l’exposition de Loïc Prigent

Entendu au Bon Marché », l’exposition de Loïc Prigent

Robert Doisneau, les années Vogue

De 1949 à 1952, à la demande d’Edmonde Charles-Roux, qui allait devenir quelques années plus tard rédactrice en chef de Vogue Paris, Robert Doisneau s’est glissé en coulisses de défilés, soirées privées et autres événements et a immortalisé des instants d’intimité, terriblement précieux. Des clichés en noir et blanc rarement montrés qui témoignent d’une époque durant laquelle Paris redevient, après les deux guerres mondiales, capitale de la Mode et synonyme d’élégance et de raffinement.

Du 8 mars au 28 mai 2017, Espace Richaud, Versailles

Robert Doisneau, les années Vogue

Robert Doisneau, les années Vogue

                                                                                                                             Visite guidée des expos de mode à voir ailleurs

Margiela : les années Hermès

En attendant la rétrospective parisienne de Margiela en 2018 avec Olivier Saillard, une exposition met en avant les créations qu’il réalisa au sein de la maison Hermès, dont il fut le directeur artistique de 1997 à 2003. Les liens entre les 12 collections qu’il signa pour Hermès et ses propres collections sont également explorés. De quoi aider à mieux comprendre le processus de déconstruction et de recyclage cher au styliste belge.

Du 31 mars au 27 août 2017 – MoMu, musée de la Mode, Anvers

Margiela : les années Hermès

Margiela : les années Hermès

Diana: Her Fashion Story

Pour commémorer les 20 ans de la mort de la princesse, Kensington Palace – où Lady Di résida – ouvre ses portes et son jardin au public. Les plus belles tenues de Diana seront exposées pour l’occasion, des robes romantiques de ses premières apparitions aux fourreaux glamour qu’elle affectionna plus tard dans sa vie.

À partir du 24 février – Kensington Palace, Londres

Diana: Her Fashion Story

Diana: Her Fashion Story

Rei Kawakubo/Comme des Garçons

Après Manus x Machina, c’est au tour de la créatrice japonaise Rei Kawakubo d’être célébrée outre-Atlantique au sein de l’exposition annuelle du Costume Institute. 120 pièces tirées des collections femme de Comme des Garçons seront mises en scène pour aider à mieux comprendre l’esprit innovant de l’un des plus grands génies de la mode du XXe siècle, reine de la déconstruction et des maxi volumes.

À partir du 4 mai – Metropolitan Museum of Art, New York

Rei Kawakubo/Comme des Garçons

Rei Kawakubo/Comme des Garçons

Adrian: Hollywood and Beyond

Le musée du Fashion Institute of Technology se prépare à rendre hommage à Adrian, le plus légendaire des costumiers hollywoodiens. L’occasion d’explorer son travail et son influence toujours prégnante sur la mode. Les souliers rouges en cristal de Dorothy dans Le Magicien d’Oz, l’allure longiligne de Katharine Hepburn vêtue de pantalons d’homme qui a marqué les années 1930, toutes ces créations de l’âge d’or d’Hollywood, c’est à lui que nous les devons. Costumier de génie, Adrian a bouleversé la notion de glamour en seulement treize ans de carrière comme directeur de la mode à la Metro Goldwyn Mayer.

Du 7 mars au 1er avril 2017 – Gallery FIT, New York

Hommage à Adrian, légendaire costumier hollywoodien à New York.

Hommage à Adrian, légendaire costumier hollywoodien à New York.

Hubert de Givenchy – To Audrey with Love

En 2015, Hubert de Givenchy déclarait son amour à Audrey Hepburn dans un livre collector. Le Gemeentemuseum de La Haye en a fait une exposition exceptionnelle qui retrace les parcours liés de l’icône d’Hollywood et de son couturier fétiche parisien au travers d’archives précieuses.

Jusqu’au 26 mars 2017, Gemeentemuseum, La Haye

Hubert de Givenchy - To Audrey with Love

Hubert de Givenchy – To Audrey with Love

Cristobal Balenciaga: Making of a Master

À l’occasion du 80ème anniversaire de la maison Balenciaga, le Victor & Albert Museum consacre une rétrospective d’envergure au créateur espagnol Cristóbal Balenciaga. Une exposition multiple et richement documentée à voir de passage dans la capitale au printemps prochain.

De mai 2017 à février 2018, Victor & Albert Museum, Londres

Dalì & Fashion

Autour du surréalisme de Dali, cette exposition met en lumière l’interaction entre la mode et l’art. Dalì est d’ailleurs aussi réputé pour sa collaboration artistique avec d’importantes marques de mode comme Elsa Schiapparelli, Coco Chanel, Paco Rabanne, le coutourier Kaisig Wong et le créateur de costumes d’Hollywood Adrian, qui a contribué au développement de la production surréaliste de l’artiste.

Jusqu’au 30 juin 2018, Palazzo Reale, Milan

Dali - Palazzo Reale, Milan

Dali – Palazzo Reale, Milan

Alizee Perrin

© dailyshopwindow.com | http://bit.ly/2luX2p9