#Instalove

14 avril 2016 - Inspiration

En cinq ans, ses 40 milliards de photos partagées ont su dévoiler de croustillants moments comme le derrière nu de Marc Jacobs publié par erreur, la proéminence postérieure de Kim Kardashian photographiée dans le plus simple appareil pour Paper Magazine ou le bloquage du compte de Rihanna pour abus de bienséance. ONG, présidents, partis politiques, marques grands publics, label luxe, chanteurs, designers, people, anonymes… Ils sont tous sur Instagram. Et si cinq années d’existence n’auront pas suffit à dénicher le compte secret de Kate Moss, la révolution Instagram a bel et bien eu lieu.

Instagram

Instagram

Le buzz du fessier Marc Jacobs

Le buzz du fessier Marc Jacobs

En octobre dernier, Instagram envoyait un communiqué de presse en belle et due forme aux médias du monde entier. Surprenant pour un réseau social de partage de photos ; nécessaire pour un média d’influence ayant comptabilisé 400 millions d’utilisateurs mensuels en septembre 2015… Lancé le 6 octobre 2010 par Kevin Systrom, actuel CEO, Instagram présente une telle croissance que Facebook le rachète deux ans après son lancement contre quelques 715 millions de dollars. Et quoi de plus naturel lorsque l’on prend conscience des 80 millions de photos partagées chaque jour sur le réseau. Au cours des derniers mois, Kevin Systrom peut même se vanter d’avoir intégré à son prestigieux palmarès des absents forts remarqués jusqu’alors comme Prince, Céline Dion, Donatella Versace et plus récemment Raphael Nadal ou David Beckham13 millions d’abonnés après seulement six mois d’existence pour le british tatoué ! La famille s’agrandit donc comme une lignée de lapins au printemps et l’album photo géant se délecte d’une obésité exemplaire…

Instagram @Davidbeckham

Instagram @Davidbeckham

Fabuleux liant de communauté, Instagram crée une intimité solide entre abonnés, et personne ne s’y est trompé. Alors que 62% des powers users – qui publient chaque jour sur le réseau social – l’utilisent pour stimuler leur imaginaire et découvrir de nouvelles choses, les marques de tous bords ont pris d’assaut ce nouveau terrain d’expression, bien décidées à créer une immersion totale dans leur univers via un storytelling initialement gratuit et un contenu puissamment créatif. Ainsi, après la refonte complète de sa stratégie digitale, Alessandro Michele chez Gucci lançait #Guccigram, un projet artistique pour lequel la marque invitait des artistes à réinterpréter les motifs Gucci Blooms et Gucci Caleido. « #GucciGram est un prétexte pour raconter différentes histoires, qui ont toute en commun le même amour pour la liberté. Aujourd’hui, l’art se crée et se déploie sur le digital – une source inépuisable d’échanges visuels. » confiait d’ailleurs le designer au magazine I-D… Autre initiative ayant fait date sur Instagram, Le compte Saint Laurent Paris effaçait la semaine dernière tous ses contenus de l’ère Slimane pour ne conserver qu’une unique photo de son nouveau D.A, Anthony Vaccarello, et ses 398 000 abonnés… Une table rase culottée pour un buzz rare !

#Guccigram

#Guccigram

Expérience utilisateur unique, émotion garantie… Rares désormais sont les marques dépourvues de compte, et Instagram semble tout faire pour renforcer cette nouvelle manne financière. Si les techniciens derrière le mignon logo à l’appareil photo n’ont de cesse de faire évoluer l’application pour coller aux attentes de sa communauté grandissante, force est de constater que la plupart des innovations ciblent les gros clients. Ouverture à la sponsorisation, nudité censurée, vidéos passant de 15 secondes à 60 secondes maximum, formats portraits et paysages désormais autorisés, messagerie privée, ouverture au multicompte pour la joie des community manager… La monétisation d’Instagram passe par ces leviers d’engagement. Et pour aller plus loin dans l’éventail des possibilités, Instagram a même lancé des applications spécialement conçues…pour l’application (GifShare et Layout) !

Progressivement, le monde entier  ou presque s’est donc mis à penser pour Instagram. Il y a quelques mois, Alber Elbaz décriait d’ailleurs cette nouvelle norme sévissant dans la mode via son exposition photos. Une mode virtuelle en 2D, format carré a peu à peu envahi les studios de création, conscients du potentiel drive-to-store d’un innocent cliché Instagram. Des classements ont d’ailleurs été établis visant à récompenser par exemple “the most instagrammed fashion show” pendant la Fashion Week de Londres en février dernier – prix décerné à Ashley Williams. Le 14 avril dernier, le portail de vente dédié à la mode masculine Menlook faisait également une démonstration du pouvoir d’Instagram en réalisant sa première campagne télévisée à partir de photos publiées par des Instagrammeurs influents. Avec 4 millions de visiteurs uniques par mois et une croissance de plus de 80% en 2015, Menlook a très certainement visé juste.

Sonic Square Shakes

Sonic Square Shakes

Récemment, la marque de Fast Food américaine Sonic montrait également sa volonté de “parler Instagram” via une campagne étonnante imaginée pour la prochaine édition de Coachella. Lors de l’évènement, une publicité s’affichera sur Instagram grâce à laquelle les festivaliers pourront commander leur milkshake via le bouton “shop now”. La géolocalisation permettra aux livreurs Sonic de retrouver les clients facilement sur la terre battue californienne. L’apport créatif de la campagne ? Les milkshakes sont entièrement repensés dans un format carré !

Capture d’écran 2016-04-14 à 08.45.35

Sonic Square Shakes

Sonic Square Shakes

Entre supermarketing et storytelling, certains comptes moins intéressés sortent également leur épingle du jeu, contribuant à la réputation créative d’Instagram. L’application est ainsi le théâtre de moments forts vus nulle part ailleurs, grâce à des comptes comme @NatGeo, le relai du magazine National Geographic ou @Pemberton, compte du journaliste Taylor Pemberton ayant récemment diffusé un reportage sur la vie quotidienne en Corée du Nord.

La Corée du Nord par @Pemberton

La Corée du Nord par @Pemberton

Une foule de campagnes de sensibilisation a également fait son nid sur Instagram. Il y a plusieurs mois, le Ice Bucket Challenge était d’ailleurs massivement relayé sur ce réseau  pour lutter contre la maladie de Charcot, mais c’est le World Water Day qui a fait parler de lui en mars dernier grâce à des relais Instagram puissants comme le post de Cara Delevingne comptabilisant 1 millions de likes…

@CaraDelevingne pour le World Water Day

@CaraDelevingne pour le World Water Day

En cinq ans, Instagram a donc remporté le titre de nouvelle addiction internationale, contribuant grassement à reléguer au placard le statut anciennement tout puissant de blogueur pour le nouveau terme d’influenceur…. Instagram, nouvelle terre promise des créatifs.

Suivez-nous @dailyshopwindow pour découvrir notre bureau de style spécialisé dans le merchandising et les décors de vitrines d’exception à l’international.

@dailyshopwindow

@dailyshopwindow

Capture d’écran 2016-04-14 à 11.44.25Capture d’écran 2016-04-14 à 11.23.41Capture d’écran 2016-04-14 à 11.37.00

© dailyshopwindow.com | http://bit.ly/1p0gEzV