MODE & DESIGN A PAS DE GÉANTS

19 septembre 2017 - Inspiration

Au moment où les rois de la grande distribution Monoprix et La Redoute jouent de la collab’ au coude à coude, l’un avec le pétillant label Wear Lemonade, l’autre avec le contemporain JOUR/NÉ, la galaxie des géants de la mode et du design se trouve ébranlée par bien d’autres chambardements. Entre mariages inattendus et naissances palpitantes, les grands groupes se renouvellent en masse et savent, une fois de plus, comment faire parler d’eux.

Collaboration La Redoute x JOUR/NÉ

Collaboration La Redoute x JOUR/NÉ

Sauvé in extremis de la faillite pour 1€ symbolique reversé à Kering par ses employés en 2014, le véadiste roubaisien La Redoute se taille une part de choix dans l’avenir des géants de la mode avec un rachat annoncé fin août par le groupe Galeries Lafayette. Malgré des fondations argileuses consolidées non sans efforts depuis 2014, La Redoute a su se hisser, au fil des années, parmi les acteurs majeurs du e-commerce en France. Récemment, couronnée par de nombreux prix, dont les trophées LSA de l’Innovation pour son app mobile en 2016 ou le prix de la stratégie décerné par la Fédération de Vente à Distance, devant la Fnac, Vente-Privée et Showroomprivé, la petite frenchie n’a aujourd’hui plus à rougir de ses visiteurs – solide communauté qui s’élève à quelques 9 millions par mois rien que sur son site. Et malgré un douloureux scandale de livraison essuyé à l’été 2016 lors du lancement de son mastodonte Quai 30 – nouveau site logistique quatre fois plus petit que l’ancien mais capable de traiter en simultané 300 000 références contre 160 000 précédemment, La Redoute poursuit son ascension dans la galaxie e-commerce avec quelques petites fiertés comme le succès AM.PM, La Redoute Interieurs et la poursuite des ouvertures de boutiques en France et à l’étranger.

La Redoute A-H 2017

La Redoute A-H 2017

Principale acquisition des Galeries Lafayette depuis le début des années 1990, La Redoute est loin d’être un grain de sable dans l’engrenage du prestigieux groupe parisien et devrait permettre aux Galeries Lafayette de devenir “le premier acteur français de l’habillement en valeur”. Mariage inattendu voire déroutant, ce rapprochement ambitionne de “créer un nouveau groupe leader du commerce omnicanal, spécialiste de la mode et de la maison, aux racines françaises et au rayonnement international” ont indiqué les deux groupes dans un communiqué. Misant sur leur complémentarité, luxe et magasins physiques d’un côté, prêt-à-porter grand public et expertise e-commerce de l’autre, les deux géants de la mode devraient finir par ne faire plus qu’un, lorsque les Galeries Lafayette auront acquis, à terme, 100% du groupe Roubaisien. La Redoute n’a décidément pas rendu son dernier souffle…

Galeries Lafayette - Aout 2017 - Dailyshopwindow

Galeries Lafayette – Aout 2017 – Dailyshopwindow

Icône de mode depuis peu grâce à Balenciaga et son upgrade douteux du mythique cabas bleu et jaune, le géant suédois Ikéa occupe à son tour le devant de la scène en cette période de rentrée. Mariage design des plus attendus, la collection YPPERLIG co-créée avec le cabinet de design danois HAY promet de maintenir le feu des projecteurs sur le roi du design fonctionnel à bas prix. Créatrice de mobilier contemporain étudié pour répondre aux besoins de la vie moderne et réalisé au moyen de techniques industrielles de pointe, la société de Mette et Rolf Hay lancée en 2002 à Copenhague pourrait bien répandre sans complexe la HAY-ttitude à l’international avec cette capsule de 35 basiques fonctionnels et esthétiques. Lampe LED ultra fine avec dimmer tactile intégré pour régler l’intensité par un simple effleurement du doigt ; cabas XXL revisité par un nouveau motif de tissage en trois coloris inédits ; canapés, chaises, tables, miroirs, plaids… La capsule présentée en avant-première pendant la Paris Design Week de septembre sera disponible à partir du mois d’octobre sur ikea.fr.

Ikéa X HAY

Ikéa X HAY

Autre suédois, autre histoire… Le géant de la mode H&M étend actuellement son portefeuille de marques avec l’arrivée d’un septième label axé mode et lifestyle. Après H&M, COS, & Other Stories, Monki, Cheap Monday et Weekday, le groupe entame une nouvelle course au succès avec ARKET, nouvelle enseigne façon concept store au positionnement à peine plus premium que ses cousins COS et & Other Stories, déjà implantée à Londres, Copenhague, Munich, et dans 18 pays européens dont la France grâce à son e-shop.

ARKET, nouveau label du groupe H&M, Londres, Septembre 2017 @dailyshopwindow

Littéralement “feuille de papier” en suédois, “ARKET” souhaite rappeler les origines et la tradition nordique à travers des basics mode, maison et beauté. Son rayon épicerie, vraie nouveauté pour le groupe, participera de cet ADN “frais, intemporel, chaleureux et de qualité” pensé par Ulrika Bernhardzt, directrice artistique de la marque. Certaines de ses boutiques seront donc équipées d’un espace café où l’on pourra savourer une cuisine nordique saine, sur place ou à emporter.

ARKET, nouveau label du groupe H&M

ARKET, nouveau label du groupe H&M

ARKET, nouveau label du groupe H&M

Le style, pas les tendances, c’est le motto que semble avoir adopté ce futur chouchou des modeux, qui ne devrait pas manquer de ringardiser la fast fashion avec ses intemporels contemporains, à moins qu’un mouvement de fond ne soit déjà en marche…

"Timeless", nouvelle rubrique éditoriale du géant Zara

Les mannequins de la nouvelle rubrique Zara, « Timeless »

Peut-être l’avez vous remarquée, cette nouvelle rubrique éditoriale du site Zara.fr. La semaine dernière, Malgosia Bela, Yasmin Warsam et Kristina de Coninck se confiaient dans une vidéo full page dès le lancement de l’url à travers des portraits touchant et sincères sur leur style, leur âge… Plutôt inhabituel pour des mannequins de plus de quarante ans, ex-références des podiums, et un géant de l’industrie comme Zara.

"Timeless", nouvelle rubrique éditoriale du géant Zara

« Timeless », nouvelle rubrique éditoriale du géant Zara

Je me préfère largement aujourd’hui qu’il y a dix ans, ou même vingt ans” lance Malgosia Bella à l’attention du quidam qui vient shopper la dernière nouveauté. Aussitôt capté par l’assurance et le style singulier de ces beautés plus âgées qu’à l’accoutumée, celui-là est tenté de cliquer, pour découvrir alors la nouvelle ligne d’intemporels du géant espagnol, rebaptisée « Timeless« , autrefois incarnée par des mannequins de vingt ans leurs cadettes… Joli coup de poker pour Zara qui semble finalement embrasser l’ère d’une publicité reflétant réellement la société, deux ans après Céline, Marc Jacobs ou Givenchy.

Mango éditorial "special Bureau"

Mango éditorial « special Bureau »

Plus discret sur ses choix de casting, Mango rompait également avec les codes de la publicité de mode traditionnelle en photographiant un mannequin aux cheveux blancs pour introduire sa ligne “special Bureau” début septembre… Fin des diktats annoncée ou simple coup de communication ? Quand tous les grands groupes font peau neuve, nos deux géants espagnols prennent le contre-pied et assument avec élégance le poids des années, caracolant en tête sur l’échelle du buzz… Affaire à suivre !

© dailyshopwindow.com | http://bit.ly/2wCWDn5