Objet de désir

7 mai 2015 - Inspiration

 Quelques jours après la fin du « Salone » de Milan, 2015 fait tourner les têtes et affirme sa soif d’objets. En tous genres et de tous bords, petits ou gros gadgets recherchent l’écrin sublime pour doper leur technologie avancée. Alliage parfait d’apparence et d’expérience, l’objet attire, se désire. À la mode, il acquiert une dimension nouvelle. Plus dense alors qu’il touche à la science de l’infiniment petit, il est objet de désir.

Apple Watch, objet de désir 2015

Apple Watch, objet de désir 2015

Figurant déjà au tableau d’honneur de l’année 2015, l’Apple Watch est un cas d’école. Double challenge pour la marque à la pomme, elle remporte haut la main le pari d’un lancement orphelin de Steve Jobs, et s’aventure sur les terres étrangères de l’horlogerie de luxe. Plus qu’une montre connectée, l’Apple Watch place la technologie à portée de main – ou plutôt de poignet – dépassant le simple statut de montre connectée, grâce à une stratégie bien huilée. Objet de désir, l’Apple Watch n’est pas une montre mais la montre.

Apple Watch, objet de désir 2015

Apple Watch, objet de désir 2015

« Think Different », avait annoncé Steve Jobs aux prémices d’un empire florissant. Loin d’imaginer qu’à partir de bijoux de technologie, Apple finirait par distribuer de véritables bijoux, littéralement. Avant-première chez Colette, livret carton délicatement glissé au cœur de Vogue France, objet de toutes les newsletters mode et distribution exclusive au concept store parisien le 29 juillet dernier, jour du lancement officiel, il n’en fallait pas plus à l’Apple Watch pour trouver sa place au royaume du bon goût. Visant l’excellence du design d’objet, le géant de la Silicon Valley la souhaite intelligemment compétitive sur tous les terrains : industrie de la mode, du luxe, de la technologie et de l’horlogerie, tous s’affairent en coulisse pour surpasser l’objet du désir.

Apple Watch, objet de désir 2015

Apple Watch, objet de désir 2015

Surfant sur une stratégie de la rareté, l’Apple Watch est semée parcimonieusement. Prête à faire exploser les compteurs de l’impatience, son arrivée est soigneusement calibrée et anticipée, jusqu’à la demande supérieure à l’offre lors des précommandes… Malin. Bien plus, son positionnement de prix cristallise à merveille toutes les théories de la lutte des classes. À partir de 349 dollars, les tarifs de l’Apple Watch défient leur peur du vide et s’envolent jusqu’à plusieurs dizaines de milliers d’euros pour les déclinaisons haut-de-gamme. Compter 24 000 dollars pour la version or. Poignets ouvriers ou poignets fortunés, Apple offre le rêve d’un luxe presqu’accessible, tout en déclarant ouverts les geek and chic games

Apple Watch, objet de désir 2015

Apple Watch, objet de désir 2015

Non content d’offrir un bijou personnalisable à l’extrême, Apple passe un nouveau cap dans l’histoire de la communication. Seconde peau, sa montre connectée est l’assistant personnel par excellence. Associé à un design ultra cool, il balaye le bling élitiste et plonge dans la nouvelle génération du luxe décomplexé. Déjà adoptée par une Beyoncé reine de la com’, l’Apple Watch portée naturellement par un équilibre technoluxe a toutes les raisons de devenir fainéante. Par une force d’attraction située quelque part dans les méandres d’un désir compulsif, si elle ne vient pas à lui, le consommateur viendra à l’Apple Watch.

Prototype de montre connectée Gucci X Will I Am

Prototype de montre connectée Gucci X Will I Am

Suscitant de nombreuses envies, de consommation ou de production, l’objet du désir 2015 crée des émules. Récemment, c’est Gucci qui présentait son prototype de montre connectée en association avec Will I Am. La concurrence s’annonce coriace. Pourtant, alors que l’Apple Watch vampirise l’attention universelle, d’autres innovations révolutionnent nos modes de vie ; nom de code : simplicité. Actuellement, Ikéa propose une avancée considérable dans l’histoire du design d’objet et propose sa première collection de « smart mobilier ».

Le mobilier connecté d'Ikéa

Le mobilier connecté d’Ikéa

Tendance numérique de l’année, le mobilier connecté voit sont importance s’accroître dans le domaine du design d’intérieur, ne faisant plus qu’un avec les avancées technologiques. Visant le même cocktail luxueux de fonctionnalité fluidifiée et de design léché que le nouveau bébé d’Apple, les innovations récentes proposée notamment par le géant suédois font un joli pied de nez à l’Apple Watch. Équipée de la technologie « Qi », le nouveau mobilier d’Ikéa surfe sur l’un des rares domaines encore inexploré par la mafia Steve Jobs : l’autonomie de nos minuscules Ferrari technologiques. Mobilier incrusté d’une petite plaque connectée, compatible avec le Google Nexus 5, le LG G3 et le Lumia 93, la nouvelle collection Ikéa permet aux smartphones de se recharger par une simple pose sur l’accoudoir d’un canapé, le pied d’une lampe ou l’extrémité d’une table…

Le mobilier connecté d'Ikéa

Le mobilier connecté d’Ikéa

Révolutionnaire, oui, mais pas autant que la dernière innovation de la petite française Squirrel Outside The Box, qui offre avec sa table connectée « Callisto » un réseau social d’intérieur au design haut-de-gamme et suréquipé. Nouvel objet de désir du luxe connecté, cette table devrait également faire des petits.

Peu impressionnée par les poignets interchangeables de l’Apple Watch, Callisto propose pas moins de 5000 combinaisons pour personnaliser sa table deluxe. Écran tactile incassable de 32 pouces à l’équipement sonore de pointe ; Callisto, en toute simplicité, remplit les missions d’une dizaine d’objets technologiques roi de nos intérieurs. Adieu écran plat, ordinateur, téléphone, chaîne hi-fi, bonjour objet de désir ! Et pour le même prix, il vous est également possible de dîner. Qui sait, peut-être faut-il s’attendre à l’arrivée d’une Apple Watch plateau-repas… Une seule certitude, de simples objets réalisent nos rêves en 2015. D’ampleur mondiale, cette nouvelle vague de design technologique promet bien des surprises.

Retrouvez les objets de désir dans les vitrines sur notre site dailyshopwindow.com

dailyshopwindow-vitrines-créatives-creative-windows-vitrines-magasins-windows-shop-(ISETAN-

Isetan, Tokyo, 04/15

© dailyshopwindow.com | http://bit.ly/1Ejy9vs