PIERRE BERGÉ, ENGAGÉ

12 septembre 2017 - Inspiration

S’il s’éteint avant même de voir  inaugurés ses deux musées dédiés à l’homme de sa vie Yves Saint Laurent, le plus grand regret de Pierre Bergé serait, selon François Hollande, “de ne pas avoir achevé le projet d’un musée Dreyfus”… L’homme d’affaires, d’arts, de presse et de mode décédé ce vendredi 8 septembre des suites d’une myopathie était avant tout un homme engagé, qui ne craignait pas d’employer son énergie et sa fortune au service de combats populaires, même âgé de 86 ans…

Le musée Yves Saint Laurent à Marrakech, inauguration prévue en octobre 2017

Le musée Yves Saint Laurent à Marrakech, inauguration prévue en octobre 2017

Musée Yves Saint-Laurent à Paris

Bien sûr, c’est avec la mode que tout semble commencer. Après avoir rencontré le génie Saint Laurent, il réunit les fonds nécessaires pour lui offrir sa propre maison en 1962. Son flair visionnaire lui souffle d’ouvrir une ligne de prêt-à-porter quatre ans plus tard, baptisée Saint Laurent Rive Gauche. Galvanisé par son étoile montante, le déjà mythique Saint Laurent, il s’investit plus avant dans la mode et défend les créateurs de Prêt-à-porter au sein de la Chambre Syndicale des Couturiers et Créateurs de Mode  dont il prend la présidence en 1974. Quelques dix ans plus tard, il crée l’Institut Français de la Mode, prestigieuse institution de la mode parisienne dédiée à la formation des professionnels de la mode et du textile.

Pierre Bergé et Diana Vreeland lors d'un défilé Yves Saint Laurent en 1982

Pierre Bergé et Diana Vreeland assistent à un défilé Yves Saint Laurent en 1982

C’est avec le même investissement que Pierre Bergé se dédie aux Arts. Collectionneur érudit et généreux donateur, il place sa passion au service de la Création. En 2001, il est nommé “Grand mécène des arts et de la culture” par le ministère de la culture, huit ans avant de céder sa plus belle collection privée dans une vente aux enchères rapidement baptisée “vente du siècle”. Finalement, la vente de la collection Pierre Bergé Yves Saint Laurent, mine d’or d’oeuvres d’arts et d’objets rassemblés avec son compagnon, rapportera quelques 373 millions d’euros à son propriétaire…

Pierre Bergé devant le portrait de Saint Laurent par Andy Warhol

Pierre Bergé devant le portrait de Saint Laurent par Andy Warhol

Mais à l’âge de 18 ans, fraîchement arrivé à Paris, Pierre Bergé se rêve d’abord journaliste ou écrivain. Affamé de substance littéraire, il nourrit sa passion auprès de Cocteau, Sartre, Camus et bien d’autres. Poursuivant sur cette voie, il investit en 1990 dans la création de la revue Courrier International, avant d’investir cinq ans plus tard dans le magazine gay Têtu. C’est en 2010 qu’il devient actionnaire majoritaire du groupe Le Monde, position qui le mènera à quelques coups de sangs vivement exprimés sur Twitter lors de désaccords majeurs avec certains parti-pris journalistiques du magazine…

Magazine Tétu

Fervent défenseur de ses convictions sans jamais  épouser l’étiquette d’animal politique, Pierre Bergé est un homme engagé qui a placé sa vie au service d’une certaine idée du progrès,  prenant part aux combats les plus étroitement liés aux libertés et à la dignité humaines. En témoignent les nombreux hommages des politiques à sa mémoire… “Pierre Bergé a contribué au patrimoine moral de l’insoumission” soutient Jean-Luc Mélenchon, il “était engagé sur toutes sortes de fronts, des combats pour la culture, pour la liberté. Son oeuvre est immense.”, affirme Jack Lang. Le président élu Emmanuel Macron s’est également exprimé dans un communiqué de l’Élysée, décrivant “un homme d’action si soucieux du monde, si ardent à le comprendre et à le rendre plus beau, (…) un militant.

Pierre Bergé et Line Renaud pour Sidaction

Pierre Bergé et Line Renaud pour Sidaction

Militant, il le fut tout particulièrement pour la cause homosexuelle. Co-fondateur de Sidaction en 1994, il “a très vite compris que la lutte contre le Sida était une lutte politique et que pour cela il fallait rassembler le plus grand nombre d’acteurs possibles (…). Il a permis de ramener tout le temps la question du VIH sur la table à un moment, ces dernières années, où l’on parle moins du VIH” confie Florence Thune, nommée Directrice Générale de Sidaction par Pierre Bergé en mai 2017. Une part importante des bénéfices de  la “vente du siècle” sera d’ailleurs reversée au profit de la recherche contre cette maladie en 2009.

Pierre Bergé manifeste en faveur des droits homosexuels en 2012

Pierre Bergé manifeste en faveur des droits homosexuels en 2012

Son soutien à la cause homosexuelle s’exprime plus intensément en décembre 2012, quand Pierre Bergé prend position en faveur du mariage gay et soutient la Procréation Médicalement Assistée et la Gestation Pour Autrui pour les couples homosexuels. Se déclarant être “pour toutes les libertés”, il se révèle également soutien actif des associations SOS Racisme et Act’Up Paris, mais aussi des femmes pour lesquelles il critique avec véhémence les créateurs de mode islamique, participant selon lui à “l’asservissement de la femme”.

Bronzes rares de Chine

Bronzes rares de Chine détenus par Pierre Bergé

Lors de la désormais fameuse “vente du siècle”, il défie le gouvernement chinois d’instaurer la démocratie en Chine en échange de deux bronzes, volés au pays pendant la Seconde Guerre de l’Opium en 1860 : “Je ne ferai pas de cadeaux aux Chinois contrairement à ce qu’ils imaginent. Je suis prêt à donner ces têtes chinoises à la Chine s’ils sont prêts à reconnaître les droits de l’Homme” lançait-il au micro de France Inter. Aide précieuse pour les dissidents politiques exfiltrés après les manifestations de Tian’anmen, il crée pour eux la Maison Chinoise de la Démocratie, à la tête de laquelle il est nommé président à leur demande.  

Ce qui manque le plus, si on parle de politique, ce sont des convictions. Des convictions – c’est pour ça que je n’aime pas tout à fait le mot “égalité”, dans cette devise, parce qu’on n’est pas égaux – j’aurais préféré Justice. C’est que personne n’échappe à la Justice, et qu’on rende justice à tout le monde.” Dans une interview donnée au Gros Journal de Mouloud Achour en mars 2017, diffusée deux jours après sa disparition, Pierre Bergé résume ainsi sa ligne de vie. Avec passions et convictions, il prit donc part à la vie politique française, ne manquant pas de soutenir sans détours de nombreuses candidatures à la présidence, de François Mitterrand à Emmanuel Macron.

Il appartiendra à ses amis et à ceux qui furent guidés par Pierre Bergé de faire comprendre aux Français l’importance de ce qu’il fit pour la culture française” conclut ainsi le Président sortant François Hollande.

 

© dailyshopwindow.com | http://bit.ly/2wndKcm