DESTINATION TOKYO

12 janvier 2017 - Inspiration, Lifestyle

Quel est le point commun entre Louis Vuitton et Julien Doré ? A priori pas grand chose… Et pourtant, ils sont tous deux toqués de Tokyo ! L’enseigne de luxe vient d’annoncer que la présentation de sa collection Croisière se ferait au Japon, quant au chanteur, après une reprise de La Javanaise de Serge Gainsbourg en japonais, il embarque pour une série de concerts au pays du Soleil-Levant. Tokyo, la destination tendance de 2017 ?

Tokyo n’aura pas attendu d’être désignée ville hôte des Jeux Olympiques de 2020 pour entamer sa mue post XXe siècle. La mégalopole évolue de jour en jour, bouleversant son paysage et multipliant les adresses incontournables. Hier le quartier de Shibuya, aujourd’hui celui de Ginza. La métamorphose s’étend et les tokyoïtes travaillent à l’essor de leur capitale. En 2017, celle-ci célèbrera d’ailleurs les 90 ans de la mise en service de son métro, qui dispose d’un maillage parmi les plus complexes en raison des innombrables rues qui composent la ville.

Conjuguer tradition et modernité à Tokyo est de rigueur, à l’image de l’Hôtel Hoshinoya qui vient d’ouvrir ses portes au coeur de la ville et invite à découvrir le ryokan, l’art de vivre typiquement japonais, dans sa version luxe. Côté architecture, la ville s’habille de tours au design toujours plus futuriste, mais sans jamais faire d’ombre à ses jardins, véritables havre de calme contrastant avec le fourmillement quotidien. Dans le quartier de Harajuku, c’est le Yoyogi Park qui rassemble le plus d’adeptes tandis que le Meguro Sky Jardin, suspendu, dispose d’un panorama sur la ville à ne pas manquer.

L'Hôtel Hoshinoya à Tokyo

L’Hôtel Hoshinoya à Tokyo

L'Hôtel Hoshinoya à Tokyo

L’Hôtel Hoshinoya à Tokyo

Aux fondations de ces constructions avant-gardistes se trouve l’architecte Kengo Kuma. Star internationale, celui-ci vient de signer sa dernière création : le concept-store La Kagu, une ancienne imprimerie réhabilitée en temple de la branchitude. Comme le traffic, les tendances à Tokyo vont à mille à l’heure et résonnent souvent dans le monde entier. Le phénomène nail art en est l’un des plus bel exemple de ces dernières années. L’adresse du moment pour une manucure tout à fait insolite se trouve dans le quartier très hype de Shibuya. Dans une petite maison perchée, Disco Nails accueille locaux et touristes à la chaîne !

Nail Art Tokyoïte

Nail Art Tokyoïte

 

Les Photomatons à Tokyo, une institution très prisée des jeunes après l'école !

Les Photomatons à Tokyo, une institution très prisée des jeunes après l’école !

Mais la tendance la plus loufoque du moment est… canine. Si en France le caniche est d’ordinaire le partenaire privilégié des seniors, à Tokyo c’est un véritable must have, d’autant plus si son pelage est parfaitement aérien ! Pour cela, salons de toilettage et boutiques dédiées se multiplient.

L'art du toilettage sur les caniches à Tokyo

L’art du toilettage sur les caniches à Tokyo

Tokyo sait se faire excentrique, mais elle n’en est pas moins élégante ou cultivée. Dans la mode, elle inspire depuis des décennies, à l’instar du célèbre kimono que l’on retrouve cette saison chez la créatrice Valentine Gauthier, décliné plusieurs fois chez Forte_Forte et revisité hype du côté du Label Monoki, enseigne made in Los Angeles !

Les kimonos très hype de chez Monoki.

Les kimonos très hype de chez Monoki.

Culturellement, la capitale nippone n’est pas en reste. Preuve en est avec la librairie Tsutaya Tokyo Roppongi, incroyable centre commercial du papier ouvert de 8h à 28h (4h du matin en langage tokyoïte) ou encore le musée Mori Art Center et ses expositions d’art contemporain ultra pointues ainsi que son panorama à couper le souffle. Avec son dédale de rues et son paysage exceptionnel, Tokyo inspire aussi les artistes, qu’ils soient originaires de la ville ou non. C’est le cas du dessinateur Nicolas de Crécy qui dans son nouveau livre « Un Monde Flottant » dépeint la matérialité de la métropole, auréolée pourtant de surnaturel et de sacré. Profondément citadine, somnambule et féérique, Tokyo intrigue notamment les cinéastes qui aiment immortaliser l’énergie et la poésie de cette ville unique. Après Hayao Miyazaki, créateur du ô combien kawaï Totoro, c’est Makoto Shinkai qui partage l’onirisme tokyoïte avec le film « Kimi no Na wa » (Your Name), le plus gros succès du box office japonais en 2016, sorti en France en décembre dernier.

Kimi no Na wa (Your Name), film d'animation réalisé par Makoto Shinkai.

Kimi no Na wa (Your Name), film d’animation réalisé par Makoto Shinkai.

Dans sa facette gustative, Tokyo n’a rien à envier aux villes les plus gastronomiques. Si les plats traditionnels japonais sont désormais légion à Paris, certains concept-store parmi les plus branchés puisent également dans la culture nippone, comme le Café Pinson et le Café Kitsuné qui vendent depuis peu du matcha dans tous ses états, ou encore le dernier ouvert Umami Matcha Café (3e arrondissement) dédié à cette poudre verte ultra plébiscitée pour ses vertus anti-oxydantes, entre autre. De retour au Japon, c’est le concept-store D47 Design Travel Store qui fait parler de lui. À son dernier étage,  un restaurant y propose les spécialités de toutes les régions du Japon, jouxté d’une petite épicerie où l’on retrouve les ingrédients de la carte à emporter.

Tokyo, ville qui ne dort jamais.

Tokyo, ville qui ne dort jamais

Passionnante, trépidante, aérienne, surchargée, bruyante et si zen à la fois : la capitale japonaise tire sa singularité de ses multiples facettes. En 2017, de Paris à Tokyo, la ville en pleine métamorphose risque bien de faire parler d’elle…

Entre tradition et modernité, retrouvez toutes les vitrines de Tokyo sur notre site dailyshopwindow.com

isetan-jul-2016-tokyo-dailyshopwindow

Isetan, 2016

herms-nov-2016-tokyo-dailyshopwindow

Hermès, Ginza, 2016

Alizée Perrin

© dailyshopwindow.com | http://bit.ly/2iolze3