FESTIVAL DE HYERES 2017

4 mai 2017 - Fashion, News

Dénicheur de talents depuis 32 ans, le Festival International de Mode et de Photographie de Hyeres vient de voir s’achever sa dernière édition. Vêtements, images et pour la première fois cette année accessoires : retours sur les jeunes pousses de la création à suivre repérées au Festival de Hyeres 2017…

PHOTOGRAPHIE

Lauréat du Grand Prix du Jury, Daragh Soden a ému avec ses portraits de la jeunesse dublinoise. « Nous saluons sa bravoure, son honnêteté et nous nous attendons à ce qu’il offre, à l’avenir, des surprises et des images qui donnent à réfléchir. », déclarait à son attention le président du jury Tim Walker. Une série photos baptisée Young Dubliners un brin autobiographique pour cet Irlandais résidant aujourd’hui à Londres qui a voulu retranscrire ses souvenirs de jeunesse en immortalisant de jeunes dublinois sur la plage, dans les rues, dans le bus…

Daragh Soden

Daragh Soden

En ressort des clichés contemplatifs, loin des stéréotypes irlandais et concentrés sur une population mélangée, parfois optimiste et parfois moins, mais profondément ancrée dans la réalité. « Les sujets de ce travail photographique sont unis par leur jeunesse, mais sont séparés à Dublin », résume Daragh Soden.

Daragh Soden

Daragh Soden

Partenaire officiel du Festival de Hyères depuis trois ans, la marque American Vintage a décerné son prix à Luis Alberto Rodriguez, également lauréat du Prix du Public et de la Ville de Hyères. Ses clichés sur le corps en mouvement font se converger différents arts comme la danse, le cinéma et la mode. Ses modèles aux  recouvert d’un bout de tissu pose la grande question de la déstructuration de l’être.

Luis Alberto Rodriguez

Luis Alberto Rodriguez

Luis Alberto Rodriguez

Luis Alberto Rodriguez

 

La photographe néerlandaise Roos Quakernaat était elle aussi récompensée du prix Nature Morte pour sa série A Proper Dish où elle dénonce les carcans imposés aux femmes en faisant poser ses modèles dans des positions absurdes…

Roos Quakernaat

Roos Quakernaat

Roos Quakernaat

Roos Quakernaat

ACCESSOIRES

En cette 32ème édition du Festival de Hyères, les accessoires se sont vus attribuer une distinction toute particulière sponsorisée par Swarovski. « Les accessoires ont pris une importance capitale pour les marques ces dernières années, c’est un vrai terrain d’expression maintenant », affirme Pierre Hardy, premier Président du jury de cette nouvelle catégorie.

Marina Chedel

Marina Chedel

Et c’est Marina Chedel qui a intronisé la première récompense pour sa collection Over The Peak de chaussures aux références à la fois urbaines et montagnardes. Ces créations, influencées par le dahu – animal fantastique aux longueurs de pattes irrégulières – présentent des semelles compensées asymétriques, inspirées des sommets escarpés du mont Blanc, modifiant alors la démarche de celui qui les porte.

Sandrine Paskusz-Koffi & Thibaut Rodde et Alexandre Girard ont néanmoins été remarqué pour leurs créations audacieuses. Les 2 premiers, en couple, avec leurs délirantes lunettes faîtes de branches tombées dans le sud de la France ou encore Alexandre Girard et sa ligne de maroquinerie savamment conçue sur un jeu de pliage aux coins échancrés.

Sandrine Paskusz-Koffi-Thibaut Rodde

Sandrine Paskusz – Koffi-Thibaut Rodde

 

Alexandre Girard

Alexandre Girard

MODE

Rendez-vous incontournable pour les jeunes créateurs de mode, le Festival de Hyères 2017 a sacré la suisse Vanessa Schindler de son Grand Prix Première Vision. Sa collection Urethane Pool, Chapitre 2 présentait des pièces féminines tout en transparence avec une maîtrise du concept de « liquidité figée ».

Ces silhouettes futuristes évoluaient entre fluidité et solidité grâce à l’uréthane, matériau encore rare dans l’industrie de la mode, plaçant les créations de Vanessa Schindler au rang de nouveautés avant-gardistes, récompensées pour leur raffinement et leur technicité.

Directeur du style de la maison Schiaparelli et président du jury mode cette année à Hyères, Bertrand Guyon explique un choix unanime pour la jeune styliste qui a su créer « une émotion poétique et raffinée ». Il relève « l’utilisation subtile d’une matière pourtant pauvre associée à la fausse fourrure, au jersey. Une alchimie inattendue, semblable à la plus précieuse des broderies qui semble bouger avec le corps. Une beauté sensuelle et délicate, féminine et forte à la fois ».

Vanessa Schindler

Vanessa Schindler

essa-schindler-mode-hyeres-

essa-schindler-mode-hyeres-

Vanessa Schindler, également lauréate du Prix du Public, remporte ainsi une bourse de création de 15 000 euros remise par Première Vision ; un projet de collaboration avec les maisons d’art de Chanel ainsi qu’une collaboration avec la marque Petit Bateau.

Alizee Perrin

© dailyshopwindow.com | http://bit.ly/2pClmr8